USA: l'industrie des sodas veut participer à la lutte contre l'obésité

L'industrie alimentaire américaine a annoncé lundi vouloir participer à la lutte contre l'obésité en diminuant la quantité de boissons gazeuses en vente dans les écoles.

Des multinationales comme Coca-Cola et PepsiCo se sont jointes à une initiative lancée en 2004 par l'ancien président Bill Clinton, qui vise à réduire de 88% le nombre de calories dans les boissons présentes dans les établissements scolaires.

"Les boissons gazeuses et sucrées ont été bannies, celles qui vont maintenant être proposées aux écoliers sont peu caloriques, nourrissantes et en portions plus petites", a déclaré Susan Neely, présidente de l'Association américaine des boissons.

La décision a été prise après un accord entre les grandes entreprises en question et l'"Alliance pour une génération plus saine", une initiative conjointe de la Fondation Clinton et l'Association américaine pour les maladies cardio-vasculaires.

Aux Etats-Unis, un enfant entre 6 et 19 ans sur cinq est considéré comme obèse.

M. Clinton, qui a subi une petite intervention de chirurgie cardiaque le mois dernier et est un ardent défenseur de la vie saine, a souligné que le programme visant à réduire les boissons sucrées dans les écoles était "fondamental" pour réduire l'obésité.

Pour remplacer les sodas, le projet prévoit du lait écrémé, des eaux minérales aromatisées, et des thés.

Les entreprises ont aussi accepté de dépenser des millions de dollars pour adapter les distributeurs et modifier les emballages des produits.

(DEF)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés