Publicité

USA: la justice autorise des transferts de Guantanamo sans recours possible

Une cour d'appel fédérale de Washington a autorisé mardi le transfert de détenus de Guantanamo vers d'autres pays, sans que leurs avocats en soient prévenus à l'avance, empêchant de fait tout recours en justice contre ce transfert.

Neuf Chinois musulmans ouïghours avaient demandé à la justice américaine de les protéger au cas où ils seraient renvoyés vers la Chine, leur pays d'origine où ils disent être persécutés.

En première instance un juge fédéral avait contraint le gouvernement américain à prévenir les avocats trente jours avant le transfert.

Mais mardi, la cour d'appel fédérale a estimé que "tant que l'Exécutif certifie (...) que les Etats-Unis ne transféreront pas un détenu +dans un environnement où il pourrait être torturé+", les détenus n'ont pas à craindre un transfert contre leur gré.

Une soixantaine de détenus de Guantanamo ont été totalement blanchis par les Etats-Unis mais demeurent prisonniers car ils craignent d'être emprisonnés, torturés, persécutés voire exécutés s'ils sont rapatriés dans leur pays d'origine. (CLA)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés