Publicité
Publicité

USA: la starlette Lindsay Lohan est libre mais reste sous surveillance

L'actrice américaine Lindsay Lohan est sortie mardi soir du centre de désintoxication où elle devait purger la fin de sa condamnation pour une affaire de conduite en état d'ivresse, mais reste sous surveillance jusqu'au 1er novembre, a annoncé la justice mercredi.

La jeune femme, qui avait intégré une unité médicale spécialisée à Los Angeles le 2 août, juste après être sortie de prison après 13 jours d'incarcération, devait initialement passer 90 jours en désintoxication.

Mais le juge Elden Fox a annoncé mercredi lors d'une audience à Beverly Hills, qu'il avait autorisé l'actrice, âgée de 24 ans, à rentrer chez elle dès mardi soir. L'avocate de Lindsay Lohan, Shawn Chapman Holley, a confirmé lors de l'audience que sa cliente avait regagné son domicile dans la soirée.

"Lindsay Lohan est très sérieuse et a appris la leçon", a déclaré l'avocate au juge pendant l'audience, en l'absence de la starlette.

Le juge Fox a assorti la liberté de la jeune femme d'une surveillance médicale étroite et a réaménagé sa mise à l'épreuve.

Jusqu'au 1er novembre, Lindsay Lohan devra résider chez elle à Los Angeles -- et ne pourra donc participer à aucun tournage en dehors de la ville --, suivre une psychothérapie au moins quatre fois par semaine, et suivre plusieurs fois par semaine des thérapies comportementales et de désintoxication.

L'actrice sera également soumise à deux tests hebdomadaires d'alcoolémie et de consommation de drogues. S'ils sont positifs, ils seront sanctionnés par 30 jours de prison.

(DGO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés