USA: les soucis d'emploi troublent plus le sommeil des Noirs et Hispaniques

Les Noirs et les Hispaniques aux Etats-Unis souffrent plus d'insomnie que les Blancs et les Asiatiques en raison de soucis relatifs à leur emploi et à leur situation financière, selon une enquête publiée lundi.

Parmi ces quatre groupes ethniques, les Noirs sont aussi les plus nombreux à prier, à avoir des relations sexuelles et à regarder la télévision avant de s'endormir, révèle cette recherche conduite auprès de plus d'un millier de personnes par la Fondation nationale américaine du sommeil.

Les Noirs sont le groupe souffrant du plus haut taux de chômage depuis des décennies aux Etats-Unis, avec 15,8% en février contre 8,8% chez les Blancs, selon les statistiques du Ministère du Travail.

Les Hispaniques sont quant à eux de plus en plus affectés par la précarité de l'emploi et le chômage (12,4% en février).

Au moins un tiers (38%) des Hispaniques et des Noirs (33%) ont indiqué dans l'enquête que des inquiétudes quant à leur emploi, leur situation financière et des problèmes dans leur couple ont perturbé leur sommeil au moins quelques nuits par semaine, contre 28% chez les Blancs et 25% chez les Asiatiques.

(MPK)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés