USA: Malgré la crise, le nombre de meurtres à New York est en très forte baisse

Au total 461 meurtres ont été comptabilisés en 2009 à New York, à quelques jours du passage vers 2010. Il s'agit du chiffre le plus bas depuis que la ville a décidé d'établir, en 1963, des statistiques relatives à la criminalité, rappporte le quotidien New York Times dans son édition de mardi. En 1990, on avait enregistré pas moins de 2.245 meurtres dans cette métropole de plus de 8 millions d'âmes.

Un grand nombre de résidents de Big Apple craignaient que la crise économique n'induise une augmentation du nombre d'actes criminels. Il n'en est rien: avec 461 meurtres, l'année 2009 "fait encore mieux" que 2007, qui était jusqu'à présent l'année la plus calme sur le plan de la criminalité, avec 497 morts violentes. Et le résultat est encore plus probant si l'on tient compte du fait que 16 des 461 victimes de 2009 ont succombé à des blessures encourues en 2008.

La plupart des victimes ont été tuées par balles. Un mode opératoire particulièrement prisé à Brooklyn, quartier de la ville qui détient le triste record du nombre de meurtres avec 196 personnes tuées.

La tendance à une certaine pacification citoyenne semble d'ailleurs se répercuter sur l'ensemble du territoire américain où le nombre de crimes a diminué globalement de 10 pc au cours de la première moitié de l'année écoulée. (LVK)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés