USA-Pakistan: 1er entretien militaire au sommet depuis la mort de Ben Laden

Les deux plus hauts gradés des armées américaine et pakistanaise se sont rencontrés vendredi soir en Espagne pour remettre sur les rails leurs relations après l'élimination d'Oussama Ben Laden au Pakistan début mai, qui a gravement détérioré les liens entre les deux pays, a annoncé samedi le Pentagone.

Le chef d'état-major interarmes américain, l'amiral Mike Mullen, et son homologue pakistanais, le général Ashfaq Kayani, se sont entretenus en marge d'une conférence de l'Otan qui se déroule à Séville (Espagne) jusqu'à dimanche, a indiqué à l'AFP le porte-parole de l'amiral Mullen, John Kirby.

"Ils sont tombés d'accord sur le fait que les relations entre les deux pays demeurent vitales pour la région et que les deux parties ont fait des gestes positifs pour améliorer leurs relations ces derniers mois", a-t-il déclaré.

"Ils ont aussi discuté de l'état de la coopération entre militaires et se sont engagés à poursuivre la recherche des moyens pour l'améliorer", a ajouté le porte-parole.

Il s'agissait de la première rencontre entre les deux hommes depuis le raid américain début mai contre la cache du chef d'Al-Qaïda au Pakistan, à l'origine d'une nette détérioration des relations entre Washington et Islamabad.

Le Pakistan avait accusé Washington d'avoir violé sa souveraineté en lançant le raid contre Ben Laden sans en informer Islamabad. Washington avait expliqué qu'il craignait qu'Al-Qaïda soit alerté des projets américains si les autorités pakistanaises avaient été averties du raid à l'avance.

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés