Vaste opération militaire anti-terrorisme à l'est du Yémen

Le Yémen a lancé mardi une opération militaire de grande envergure contre les repères d'al-Qaida dans deux provinces à l'est de Sanaa, la capitale du pays, a déclaré un officiel du gouvernement. L'objectif est de capturer l'artificier saoudien Ibrahim Hassan al-Asiri et l'iman radical d'origine américaine Anwar al-Aulaqi.

Ibrahim al-Asiri est le principal suspect dans le complot déjoué visant à placer des bombes dans des avions-cargo américains. Anwar al-Aulaqi est recherché par Washington, qui l'accuse d'inciter à attaquer des objectifs sur le sol américain.

A côté de son opération dans les provinces orientales de Marib et Shabwa, l'armée yéménite est en guerre contre al-Qaida depuis plusieurs semaines dans la province méridionale d'Abjan. Elle y a déjà arrêté plusieurs terroristes saoudiens.

Selon certains observateurs, le Yémen veut éviter avec son offensive l'intervention des commandos spéciaux anti-terrorisme américains. En avril dernier, Barack Obama avait d'ailleurs donné l'autorisation de tuer Anwar al-Aulaqi, qui aurait embrigadé plusieurs terroristes.

Le procès d'Hicham Assem, le meurtrier du Français Jacques Spagnolo le 6 octobre, a débuté mardi à Sanaa. D'après le procureur, il aurait reçu "pendant des mois" des courriels à d'Anwar al-Aulaqi l'appelant à tuer des étrangers. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés