Venise les pieds dans l'eau, le Tibre et le Pô gonflés par les pluies

La ville de Venise avait de nouveau les pieds dans l'eau lundi à la mi-journée en raison du phénomène de "l'acqua alta", tandis que le Tibre à Rome et le Pô à Turin, gonflés par les pluies abondantes de ces derniers jours, dépassaient leur niveau moyen.

A Venise, la mer est montée à la mi-journée à 115 centimètres au-dessus de son niveau moyen, recouvrant les zones les plus basses de la cité lacustre comme la célèbre place Saint-Marc où des passerelles étaient installées pour les piétons.

Après les 156 centimètres atteints le 1er décembre -- un record depuis 22 ans -- la cité lacustre connaît chaque jour des marées plus fortes qu'à l'accoutumée qui font monter la mer à plus d'un mètre de son niveau moyen.

A Rome, le niveau du Tibre, qui avait entamé samedi et dimanche une décrue après plusieurs jours d'alerte, était remonté lundi matin en raison d'une nouvelle vague d'intempéries et des pluies abondantes de la nuit.

A Turin, le Pô, également grossi par les pluies de ces derniers jours, a atteint sa cote d'alerte. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés