Venus: de la vapeur d'eau s'échappe de la dense atmosphère

Des quantités importantes de vapeur d'eau ont été arrachées à l'atmosphère de Vénus par le vent solaire. Ce phénomène est issu des observations de la sonde européenne Venus Express présentées mercredi.

Lancée en 2005, la sonde Venus Express étudie l'atmosphère de Venus, pour mieux comprendre les phénomènes climatiques qui ont fait de cette planète un enfer brûlant.

"A une époque, Vénus et la Terre ont dû être très semblables et il nous faut comprendre pourquoi et comment elles ont pu diverger au point que l'une a pu devenir le berceau de la vie tandis que l'autre s'est transformée en un véritable enfer", avait déclaré le directeur général de l'Agence spatiale européenne (ESA) Jean-Jacques Dordain lors du lancement.

"La vapeur d'eau est très rare dans l'atmosphère vénusienne: si c'était de l'eau liquide, elle ne couvrirait la surface de Vénus que sur quelques centimètres d'épaisseur", explique l'un des chercheurs, Emmanuel Marcq du Laboratoire atmosphères, milieux, observations Spatiales (LATMOS, France).

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés