Publicité

Verhofstadt: "il est moins une" pour l'Europe

L'ancien premier ministre, leader du parti libéral européen, Guy Verhofstadt plaide, dans une carte blanche publiée mardi dans le Wall Street Journal et sur le site internet Notre Europe, pour un Fonds Monétaire européen et un marché obligatoire européen, ainsi que pour le développement par la Commission européenne d'une véritable gouvernance économique.

Guy Verhofstadt estime qu'il est urgent de tirer les leçons de la crise économique et financière et de la débâcle grecque, et que des réformes en profondeur doivent être menées sinon l'Europe risque de ne pas faire le poids face aux Etats-Unis et aux pays d'Asie. "Il est moins une", estime-t-il .

Selon le libéral flamand, la crise grecque a montré qu'une union monétaire sans union économique et politique était "insoutenable". Il avance des objectifs à remplir comme l'applicabilité du Pacte européen de stabilité, et le développement d'une stratégie économique européenne.

Le plus urgent, selon lui, est la création d'un Fonds monétaire européen, par analogie avec le Fonds Monétaire International.

Enfin, les travaux de la Commission européenne doivent se baser sur une véritable gouvernance économique. Europa2020 est basé sur la stratégie de Lisbonne, et cette approche a échoué au cours de la dernière décennie.

Il estime que les pays qui qui réussissent bien doivent être récompensés par les fonds structurels, tandis que ceux qui ne respectent pas les règles doivent être sanctionnés. (ROJ)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés