Publicité

Visite surprise à Bagdad du Premier ministre britannique Gordon Brown

Le Premier ministre britannique Gordon Brown est arrivé mercredi à Bagdad pour une visite surprise au lendemain de la décision du gouvernement irakien de faire partir toutes les troupes étrangères, sauf américaines, d'ici juin 2009.

"Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a reçu ce matin son homologue britannique Gordon Brown à Bagdad", indique un bandeau de la chaîne al-Iraqiya.

C'est la quatrième visite en Irak de M. Brown depuis qu'il a remplacé à ce poste Tony Blair le 27 juin 2007.

La Grande-Bretagne a déployé, dans la cité portuaire méridionale de Bassorah, 4.100 militaires qui, depuis le transfert des pouvoirs il y a un an, sont chargés de former l'armée irakienne et de lui prêter main forte en cas de besoin.

Cette visite intervient trois jours après celle du président américain George W. Bush qui avait été visé par les chaussures d'un journaliste irakien durant sa conférence de presse à Bagdad.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés