Volcan: quatre aéroports fermés en Espagne, plus de 1.000 vols annulés

Quatre aéroports étaient toujours fermés mardi soir en Espagne en raison du nuage de cendres émises par le volcan islandais Eyjafjöll qui avait provoqué l'annulation de 1.138 vols à 19H00, selon l'organisme de contrôle aérien espagnol, Aena.

"L'évolution du nuage de cendres a permis de rouvrir l'aéroport de Malaga à 21H00", a indiqué Aena dans un communiqué.

A 19H00, l'aéroport de Séville (Andalousie, sud) avait pu rouvrir mais en revanche celui de Fuerteventura, aux Canaries, avait été fermé.

Au total, quatre aéroports espagnols restaient fermés à 21H00: Fuerteventura, La Palma (Canaries), Jerez et Grenade (Andalousie).

"Jusqu'à 19H00, 1.138 vols (sur les 5.174 prévus) ont été annulés", selon Aena, qui a ajouté que depuis 20H00 les restrictions dans l'espace aérien entre 20.000 et 35.000 pieds ont été levées, ce qui a permis à l'aéroport de Madrid-Barajas de récupérer "sa pleine capacité".

Lundi, l'évolution du nuage de cendres au-dessus de l'espace aérien espagnol avait déjà obligé à des restrictions de survols mais aucun aéroport n'avait été fermé en Espagne.

Le volcan islandais Eyjafjöll a recommencé depuis jeudi 6 mai à cracher d'importantes quantités de cendres.

Son éruption a paralysé le trafic aérien en Europe pendant près d'une semaine à la mi-avril. Les particules émises peuvent endommager le bon fonctionnement, en vol, des moteurs d'avions ce qui conduit les autorités à être prudentes dans les autorisations de vol. (WAE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés