Publicité
Publicité

Washington va muter les diplomates identifiés par WikiLeaks

Les Etats-Unis se préparent à organiser un vaste remaniement de leur personnel diplomatique afin de muter les fonctionnaires identifiés dans les notes internes révélées par WikiLeaks, a affirmé dimanche un site internet américain.

"L'administration Obama a programmé un remaniement majeur de ses effectifs diplomatique, militaire et du renseignement dans les ambassades américaines du monde entier, jugeant que WikiLeaks a rendu leur travail impossible voire dangereux", écrit le site The Daily Beast, spécialisé dans la politique américaine.

Selon The Daily Beast, qui cite des responsables anonymes de l'administration, partiront en priorité les fonctionnaires identifiés nommément dans les 250.000 dépêches diplomatiques que WikiLeaks a commencé à diffuser la semaine dernière.

"Nous allons devoir déplacer certains de nos meilleurs éléments parce qu'ils ont osé dire la vérité sur le pays où ils travaillent", a remarqué un haut responsable de la sécurité nationale cité par The Daily Beast.

Selon le site, Washington va s'efforcer de prendre les devants en mutant les responsables grillés par le scandale sans attendre qu'ils soient déclarés persona non grata dans le pays où ils se trouvent.

Si un tel cas de figure devait se présenter, "ce serait plus compliqué car nous devrions alors répondre" en expulsant un diplomate du pays en question, a observé le responsable cité par le site.

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés