Publicité

Yasukuni: Koizumi défie une dernière fois Chinois et Coréens

A six semaines de ses adieux au pouvoir, le Premier ministre nippon Junichiro Koizumi a défié Chinois et Coréens en visitant le sanctuaire patriotique controversé du Yasukuni à Tokyo pour la première fois le jour anniversaire de la reddition du Japon impérial en 1945.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés