Athlétisme - Des coureurs kenyans ajournent leur retour au pays

Six athlètes kenyans ayant participé à la course de la Saint-Sylvestre à Peuerbach, dans le nord de l'Autriche, ont ajourné leur retour en raison des violences dans leur pays, ont annoncé jeudi les organisateurs de la compétition.

Les six coureurs, parmi lesquels les 3e et 5e de l'épreuve messieurs disputée sur 6,8 km, Job Tanui et Victor Kipkosgei-Bitok, ont été pris en charge par la municipalité, selon l'agence APA.

Mardi, un ancien membre de l'équipe kényane de 4x400 m aux Jeux olympiques de Séoul en 1988, Lucas Sang, avait été victime d'émeutiers dans sa ville d'Eldoret, dans l'ouest du Kenya. Sang a été tué alors qu'il rentrait chez lui à Eldoret où au moins 35 personnes ont été brûlées vives le même jour dans une église où elles s'étaient réfugiées pour fuir les violences ayant éclaté à l'issue des élections générales du 27 décembre.

Des violences politico-ethniques ont embrasé ce pays et fait au moins 346 morts, selon un bilan établi à la suite des élections générales du 27 décembre dont le résultat, à savoir la réélection de Mwai Kibaki, est contesté par l'opposition. (CLA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés