Publicité
Publicité

Athlétisme - Dopage - Kevin Rans: des corticostéroïdes dans les pilules de caféïne

Le contrôle positif du perchiste Kevin Rans s'explique par la consommation de pilules de caféïne. C'est ce qu'a indiqué l'avocat de Kevin Rans, maître Luc Deleu, jeudi en séance au Tribunal flamand du dopage (VDT) à Gand. Le VDT se prononcera le 23 décembre prochain.