Ceulemans,non repris pour les Mondiaux, veut assigner la fédération d'athlétisme

Le coureur de marathon Rik Ceulemans veut assigner en justice la fédération belge d'athlétisme (LRBA). Le Limbourgeois se dit être lésé de ne pas avoir été sélectionné par celle-ci pour les Championnat du monde d'athlétisme, qui se tiendront à Berlin du 15 au 23 août. Ceulemans s'appuie sur le fait qu'il a satisfait au critère imposé par la fédération internationale (IAAF) en courant le marathon d'Anvers en 2h17:35, alors que la limite de l'IAAF est de 2h18:00. Si la LRBA ne devait pas revenir sur sa décision, ou ne lui donnait pas une réponse convaincante, l'athlète portera l'affaire devant le juge.

A la Ligue Royale Belge d'athlétisme, on réagit de manière très prudente à l'action entreprise par le marathonien, qui est déjà en procès avec le Comité Olympique et Interfédéral Belge (COIB) en raison de sa non-sélection pour les JO de Pékin. Cette affaire, dans laquelle Ceulemans réclame 75.000 euros de dommages, a été reportée au 24 décembre de l'année prochaine.

"Le marathon d'Anvers n'est pas certifié par l'IAAF. Le chrono de Ceulemans ne peut donc être pris en compte pour une sélection internationale", a expliqué Willy Pennoit, le directeur général de la ligue flamande d'athlétisme (VAL). "Nous voulons rester prudents et allons encore réexaminer le dossier, mais selon moi nous n'avons commis aucune erreur. Que le marathon d'Anvers soit mesuré et agréé par un commissaire officiel de la LRBA ne change rien à l'affaire."

(CYA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés