Coupe Davis - Bogdan Obradovic: "Nous avons décidé samedi que Novak ne jouerait pas"

Point de Novak Djokovic dimanche au Spiroudome de Charleroi. C'est Boris Pashanski qui a affronté David Goffin dans le premier simple de la dernière journée du match Belgique-Serbie (2-3) du 1er tour mondial de la Coupe Davis. La qualification serbe acquise samedi après le double, le numéro un mondial est rentré dimanche à Belgrade.

"Nous avons décidé samedi que Novak ne jouerait pas", a expliqué le capitaine serbe Bogdan Obradovic. "J'ai voulu le ménager. Il a encore beaucoup de matches à jouer, il n'est qu'au début d'une saison longue et exigeante. Il a montré son engagement en venant directement après l'Open d'Australie. Il est passé directement du jeu sur surface dure par 45 degrés à des matches en salle sur terre battue, dans les conditions que l'on sait... Le laisser au repos était la bonne décision. Il sera encore avec nous en quarts de finale, ce sera un match difficile, sans doute contre les Etats-Unis".

"Novak est parti dimanche matin. Il a fêté la qualification avec nous samedi. Novak voulait être à Belgrade. Il voulait voir ses supporters, il n'a pas encore été en Serbie depuis sa victoire à Melbourne", a ajouté Obradovic.

Dans le dernier match, face à Steve Darcis, c'est le spécialiste du double Nenad Zimonjic qui a été aligné côté serbe, à la place de Viktor Troicki. "Viktor s'est blessé à la cuisse pendant le double. Il a passé des examens médicaux samedi. J'ai préféré le laisser au repos vu qu'il joue à Montpellier la semaine prochaine", a dit Obradovic.

Bogdan Obradovic s'attendait à ce que la décision tombe dimanche. "Je ne pensais pas que cela serait fini après deux jours. Je n'en aurais même pas rêvé. Je pensais que cela serait 2-1 samedi soir. Cela a été un match difficile. La Belgique peut compter sur quatre bons joueurs. Le classement importe peu en Coupe Davis", selon le capitaine serbe. (MICHAL CIZEK)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés