Coupe des Confédérations - L'Espagne mate l'Uruguay en trente minutes

L'Espagne n'a eu besoin que d'une demi-heure pour s'imposer sur l'Uruguay (2-1), pour son entrée en lice dans la Coupe des Confédérations dimanche, affichant une totale maîtrise et une gestion de ses efforts dans la chaleur tropicale de Recife, dans le Nordeste brésilien.

La Roja prend ainsi les commandes du groupe B, avant le deuxième match lundi entre Tahiti et le Nigeria, qui devrait lutter avec l'Uruguay en vue du deuxième billet qualificatif pour les demi-finales.

"Le football est mondialisé, il n'y a plus beaucoup de différence", avait dit sans rire Vicente Del Bosque, samedi. Son homologue Oscar Tabarez avait au contraire assumé l'opposition de styles et son propre penchant pour le jeu défensif et l'endurance, ce qu'il nomme "l'intensité". Le second eut raison.

Le suspense n'aura pas duré longtemps. La Roja s'est vite détachée au score, d'une demi-volée de Pedro déviée par Lugano (20e) puis d'un second but, signé Soldado, alerté par Fabregas et oublié par la lourde charnière centrale Lugano-Godin (32e).

Dès l'entame, les occasions espagnoles s'étaient succédé toutes les cinq minutes, avec notamment le poteau trouvé par Fabregas (10e). L'Espagne, huée par le public sud-américain, matérialisait cette domination, et le rythme chutait tout à coup, malgré une petite réaction d'orgueil des Uruguayens.

Le seconde période se déroulait sur un terrain de match amical, comme si les deux équipes se satisfaisaient de ce 2-0, et dans un stade qui ne se réveillait plus que sporadiquement.

Tout suspense s'était définitivement assoupi... jusqu'à la réduction du score sur coup franc direct par Suarez (88e), qui ne s'était jusqu'alors procuré aucune occasion, tout comme Forlan, entré pour les vingt dernières minutes.

(Belga)

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect