Publicité

Cyclisme - Dopage - Tour 2008: Ricco fait appel devant le TAS

Le cycliste italien Ricardo Ricco, suspendu deux ans en raison d'un contrôle positif à la CERA (une EPO retard) sur le dernier Tour de France, a déposé un appel devant le Tribunal arbitral du sport.

Ricco conteste le fait que le Comité olympique italien (CONI), qui l'a sanctionné le 2 octobre dernier, n'ait pas considéré comme circonstances atténuantes ses aveux et sa collaboration avec les instances disciplinaires et réclame une réduction de sa suspension.

Le TAS, conformément à ses propres règles, a quatre mois pour statuer sur le cas.

Ricco a été suspendu par le CONI jusqu'au 30 juillet 2010: il a respectivement écopé de 18 mois pour son contrôle positif et de six mois supplémentaires pour avoir eu des contacts avec le docteur Carlo Santuccione, soupçonné de pratiques dopantes à l'origine de l'enquête "Oil for drugs".

Le CONI a seulement retenu les circonstances atténuantes pour la première infraction.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés