Publicité

Cyclisme: pas de procédure disciplinaire contre Armstrong

L'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) a annoncé vendredi qu'elle n'ouvrait pas de procédure disciplinaire à l'encontre de l'Américain Lance Armstrong, septuple vainqueur du Tour de France.

Le Texan avait fait l'objet d'un rapport de la part du médecin contrôleur pour ne pas être resté en permanence sous sa surveillance, lors du contrôle inopiné effectué le 17 mars.

Armstrong, de retour de l'entraînement, avait expliqué avoir seulement voulu vérifier que tout était en règle, le temps de prendre sa douche.

Le collège de l'AFLD, réuni jeudi, "a décidé de prendre en considération les explications écrites du sportif et, en conséquence, de ne pas ouvrir de procédure disciplinaire à son encontre pour ces faits", a annoncé l'agence française antidopage par la voie d'un communiqué de presse.

"L'analyse des prélèvements urinaires et sanguins de M. Lance Armstrong n'a pas révélé d'anomalie. Il n'a pas été procédé à l'analyse de l'échantillon de ses cheveux", a ajouté l'agence française.

(DEC)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés