Football - Finale Coupe de Belgique - Jelle Vossen (Racing Genk): "Mieux vaut tard que jamais..."

Jelle Vossen, 24 ans, a remporté la deuxième Coupe de Belgique de sa carrière pour le compte du Racing Genk dont il est le capitaine, et dont il a inscrit le 2-ème goal en finale, jeudi soir contre le Cercle de Bruges au Stade Roi Baudouin (2-0).

"C'est un rêve qui se réalise", a-t-il avoué en soulevant le trophée. "Débuter ce match avec une telle pression sur les épaules n'était vraiment pas évident, et cette victoire est finalement autant un grand soulagement qu'une joie. Perdre ce match aurait constitué la plus grande désillusion de ma carrière. Ce premier goal était vraiment libérateur. On n'a sans doute pas livré la meilleure prestation de l'histoire du club, mais on s'est battu pour ce premier prix. Cela manquait cependant de dash en première mi-temps, et on était aussi beaucoup trop nerveux. Mais on a fait ce qu'il fallait pour prendre le dessus sur le Cercle en seconde mi-temps. Ensuite il fallait espérer et attendre ce premier but. Il est arrivé très tard, mais mieux vaut tard que jamais...".

Jelle Vossen a également rendu hommage aux 30.000 supporters limbourgeois qui avaient effectué le déplacement. "Je ne voyais que du bleu et du blanc dans les tribunes", avoue-t-il. "Gagner pour tous ces gens était vraiment une obligation...."

Le capitaine limbourgeois attend maintenant... Anderlecht dimanche à la Cristal Arena pour le compte du play-off I. "Grâce à ce succès en coupe", se réjouit-t-il, "on n'est plus obligé de gagner, même si ce sera quand même l'objectif". "On a en effet déjà notre ticket européen en poche. Mais on ne va pas pour autant se reposer maintenant", assure Jelle Vossen, qui conclut en faisant remarquer que le Cercle de Bruges, son ancienne équipe, a démontré qu'il avait largement sa place en D1 lors de cette finale. "Ils m'ont vraiment paru très forts, physiquement surtout", conclut-il en effet. (Belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés