Infractions fiscales au Standard : L'enquête relative aux transferts du Standard de Liège est bouclée

La section économique et financière de la police fédérale de Liège a bouclé son enquête relative aux irrégularités ou malversations supposées dans le cadre de transferts de joueurs du Standard, a indiqué la RTBF dans son journal télévisé mardi soir. Plusieurs personnes comparaîtront devant la Chambre du conseil le 22 octobre prochain.

La section économique et financière de la police fédérale de Liège avait entamé cette enquête en 2004, a rappelé la RTBF.

Les enquêteurs de la brigade financière de Liège soupçonnent le club et certains de ses anciens dirigeants de blanchiments d'argent et de faux et usage de faux. Les noms de Luciano D'Onofrrio, l'ancien homme fort du Standard, ceux des anciens directeurs du Standard, Pierre François, Alphonse Constantin et Pierre Delahaye ont été cités dans ce dossier dans le cadre, notamment, des transferts d'Ivica Mornar et de Miljenko Mumlek.

Plusieurs perquisitions et auditions avaient été menées au stade du Standard pour déterminer la destination des fonds versés lors de différents transferts de joueurs par le Standard.

Huit ans plus tard, toutes ces personnes sont susceptibles d'être renvoyées devant un tribunal correctionnel. Une trentaine de personnes, au total, sont poursuivies à des degrés divers pour faux et usage de faux, blanchiment d'argent et stimulation de rémunération.

Le 22 octobre prochain, ces hommes vont devoir s'expliquer devant la Chambre du conseil de Liège qui décidera de leur renvoi ou non devant un tribunal correctionnel.

(MICHEL KRAKOWSKI)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés