L'agent d'Asafa Powell accuse le préparateur physique du contrôle positif

Paul Doyle, l'agent du sprinter jamaïcain Asafa Powell, a accusé le préparateur physique canadien Christopher Xuereb d'être le responsable du contrôle positif de l'ancien recordman du monde du 100 m, mardi dans le New York Times.

Selon Doyle, la combinaison de 20 compléments alimentaires et les injections fournies par Xuereb seraient responsables du contrôle positif.

Parmi les substances figuraient des vitamines C et D et l'antidouleur Aleve mais aussi des produits comme de l'Actovegin, produit utilisé par Lance Armstrong et son équipe à base de sang de veau et censé améliorer l'endurance.

"Nous essayons de savoir ce qui s'est passé, et il nous est apparu clairement vers où nous devons chercher", a précisé Doyle au quotidien new yorkais. "Il leur a donné beaucoup de choses différentes, et nous ne savons pas laquelle a provoqué le contrôle positif."

L'Oxilofrine, détecté et responsable du cas positif, n'est pas mentionné par Xuereb qui a fourni la liste des produit fournis à Powell et aussi à Sherone Simpson, également contrôlée positive.

Les accusations de Doyle font suite à la descente de la police italienne lundi dans l'hôtel de Lignano Sabbiadoro où logeaient Xuereb et les sprinters jamaïcains.

La police a saisi les produits qui seront analysés afin de savoir si ces produits sont autorisés ou non. Les autorités locales ont ouvert une enquête.

(Belga)

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n