L'avocat de Sugar Jackson plaide l'acquittement devant le tribunal du sport

Le boxeur Osei Bonsu 'Sugar' Jackson, 28 ans, a comparu pour la première fois jeudi devant le Tribunal antidopage flamand (VDT) à la Maison du Sport de Gand. Il devait y répondre de diverses infractions au code de l'agence mondiale antidopage (AMA).

Jackson n'a pas rempli à deux reprises ses formulaires de localisation, et a manqué un contrôle antidopage inopiné. Des "manipulations bizarres" avaient par ailleurs été établies lors d'un précédent contrôle.

L'avocat de l'ancien champion d'Europe des welters maître Johnny Maeschalck a plaidé l'acquittement de son client. Le procureur, comme dans l'affaire Wickmayer-Malisse, a réclamé "des réprimandes pour le principe", et demandé au tribunal de juger le dossier avec sagesse.

Les faits sont clairement établis aux yeux du procureur. "La nonchalance a été extrême pour aboutir à trois manquements en à peine huit mois", a-t-il en effet martelé, réclamant dès lors "des réprimandes pour le principe". Jackson risque une suspension d'au moins un an.

La commission se prononcera dans la première affaire des "manipulations bizarres" le jeudi 28 janvier. Les plaidoieries relatives à la deuxième affaire (whereabouts) doivent encore se poursuivre. (CER)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés