L'Espagne rate son entrée et trébuche 0-1 contre la Suisse

Dominer n'est pas gagner. L'Espagne l'a appris à ses dépens mercredi à Durban. Les champions d'Europe, ont été battus 0-1 par la Suisse. Ils les ont pourtant dominés tant et plus dans ce duel entre les deux équipes qui n'avaient pas encore joué dans le Mondial. Invaincue depuis un an, l'Espagne a aussi concédé la 1-ère défaite de son histoire contre la Suisse en 19 rencontres. Dans l'autre match du groupe H, le Chili a battu le Honduras (0-1).

A l'instar du Brésil, la veille contre la Corée du Nord, les Espagnols ont éprouvé de gros soucis face à une équipe qui avait décidé de camper devant son propre rectangle.

En première mi-temps, Benaglio, le gardien suisse, assura sa mission avec succès devant Villa (10e), Silva (17e), Iniesta (21e) et surtout Piqué (24e).

La situation de l'Espagne se compliqua sérieusement à la 52e minute quand une percée de Derdiyok fut finalement concrétisée, après un cafouillage, par Fernandes (0-1).

Le siège du 'coffre-fort' suisse reprit de plus belle. Villa (58e et 61e) n'en obtint pas les clés de Benaglio. Ce dernier reçut certes un sacré coup de pouce de sa transversale sur un frappe d'Alonso (70e), mais se signala encore face à Navas (72e).

La "Nati" de Ottmar Hitzfeld tenait son hold-up et aurait pu même tuer le suspense par Derdiyok qui frappa le poteau (74e).

L'Espagne, loin d'être éliminée, devra se reprendre contre le Honduras et le Chili sous peine de connaître une nouvelle désillusion en Coupe du monde. (MIK)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés