L'ex-entraîneur de football américain Sandusky jugé coupable de 45 chefs d'accusation

Jerry Sandusky, l'ex-entraîneur de l'équipe de football américain de l'université de Penn State (Pennsylvanie), poursuivi pour agressions sexuelles sur des enfants, a été jugé coupable vendredi par un jury américain de 45 chefs d'accusation sur 48, selon plusieurs médias américains.

L'affaire a scandalisé l'ensemble des Etats-Unis et a éclaboussé l'université.

Après le jugement qui s'est tenu au tribunal de Bellefonte, la police a emmené, menotté, le prévenu âgé de 68 ans, a montré la télévision.

Jerry Sandusky était accusé d'avoir agressé sexuellement au moins dix garçons, parfois très jeunes, dont son fils adoptif, sur une période de 14 ans, entre 1994 et 2008.

L'ex-entraîneur avait mis en place un programme à destination de jeunes défavorisés et c'est par ce biais qu'il avait recruté ses victimes. Plusieurs ont raconté en détail lors du procès les attouchements ou viols commis, parfois sous la douche, par celui qui était pour beaucoup de ces garçons un substitut de figure paternelle.

Jerry Sandusky, qui était encore il y a quelques mois l'assistant de Joe Paterno, le légendaire entraîneur de football américain de la prestigieuse université, décédé brutalement en janvier d'un cancer, n'a guère montré d'émotion durant le procès.

Il encourt une peine cumulée de 156 ans de prison.

Son inculpation début novembre avait entraîné une série de démissions et d'évictions au sommet de l'université de Penn State.

Le scandale avait conduit au renvoi de l'entraîneur Joe Paterno parce qu'il avait omis de signaler aux autorités qu'on lui avait rapporté que Sandusky avait été vu en train d'abuser d'un jeune garçon sous la douche.

(CYA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés