Le tennis féminin est propre pour Sharapova et Ivanovic

La Russe Maria Sharapova et la Serbe Ana Ivanovic ont assuré mardi que le tennis féminin était "propre", à moins de deux semaines de l'Open d'Australie (14-27 janvier, à Melbourne).

Des soupçons de matches arrangés et de paris truqués planent sur le tennis depuis plusieurs mois. Lundi, l'ancienne championne Martina Navratilova avait déclaré soutenir la lutte contre la corruption, concédant que le truquage de matches était difficile à prouver, mais qu'il "est relativement aisé de perdre volontairement un match".

Ivanovic et Sharapova, respectivement numéro 4 et 5 mondiale, ont affirmé à Hong Kong, où elles disputent des matches exhibition, que le circuit féminin était "propre".

"Je pense que c'est important de le garder propre et pur. C'est tout l'enjeu de la compétition, du défi, et je pense que cela devrait rester ainsi", a déclaré Ivanovic, 20 ans, finaliste des Internationaux de France 2007.

Les organisateurs de l'Open d'Australie ont pris des mesures anti-corruption visant à empêcher les paris illégaux et les matches truqués, notamment l'interdiction d'utiliser des ordinateurs portables aux abords des courts.

(YM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés