Marion Jones contrôlée positive à l'EPO selon le Washington Post

La sprinteuse américaine Marion Jones a été contrôlée positive lors des Championnats des Etats-Unis d'athlétisme en juin, selon le Washington Post. Citant un informateur "connaissant les résultats des sources", le Washington Post affirme que la quintuple médaillée des JO-2000 a été contrôlée positive à l'EPO (Erythropoïétine).

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés