Meeting de Rabat - Jacques Borlée: "On n'est pas en danger; on va intensifier l'entraînement"

"On a changé beaucoup de choses en cette année post-olympique (entraînements sur 5 jours au lieu de 6, stage en altitude, plus de séjour prolongé aux Etats-Unis, entre autres ndlr). Certaines n'ont pas porté de fruits. Mais il est bien que tout ne soit pas un long fleuve tranquille."

Le discours de Jacques Borlée, le père et coach des deux fleurons actuels de l'athlétisme belge Jonathan et Kevin est rassurant à deux mois du grand rendez-vous annuel que constituent la 14e édition des championnats du monde de Moscou (10-18 août). Malgré des résultats parfois moins bons qu'espérés.

"Notre stage en altitude an Afrique du Sud durant trois semaines cet hiver a été réalisé dans des conditions excellentes. Mais il s'est avéré que les séances de vitesse et de résistance n'étaient pas tenables. On a dû modifier le programme et travailler avec moins d'intensité. Nous voulions travailler celle-ci de retour en Belgique. Mais les conditions de ce printemps n'ont pas permis de le faire. Du coup, tous les athlètes ont trois semaines de retard ans leur préparation. On n'est pas en danger. On va intensifier l'entraînement. Peut-être que d'ici deux mois nous tireront les bénéfices de l'altitude. Dans le sport, les résultats sont derrière nous. Il faut tout le temps se remettre en question. Travailler dur et bien. Et dans les périodes de doute, voir les côtés positifs et négatifs, de travailler avec le team." (Belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés