Omnisports - 22 fédérations francophones en difficulté financière

A l'initiative de l'AISF (Association interfédérale du sport francophone), une vingtaine de fédérations sportives francophones se sont réunies mardi à Jambes dans le but de lister leurs problèmes financiers rencontrés et d'adapter une stratégie commune de revendications. "Plus de la moitié des cadres sportifs de nombre de fédérations vont recevoir leur préavis de sortie", a annoncé l'AISF, qui représente quelque 71 fédérations sportives du sud du pays.

Les fédérations sont désormais jugées, au début de chaque olympiade, sur leur faculté de développer des actions en faveur du sport de haut niveau.

Ce ne sont qu'une dizaine de fédérations, dont entre autres l'athlétisme, l'aviron, l'escrime, la natation ou encore le tennis et le tennis de table qui ont vu leurs plans-programmes acceptés au mois de mai dernier.

Faute de budget, un bon nombre de fédérations dont les plans-programmes ont été jugés légers voient leur subvention destinée au développement du sport de haut niveau réduite ou même supprimée. Cet état de fait entraîne une série de problèmes financiers pour 22 fédérations, et non des moindres à l'image du basket, du volley, du handball ou encore de la voile. "Ces fédérations sont au bord de la faillite", selon l'AISF. (HIE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés