Rallye de Tunisie : Le co-pilote Jean-Marie Lurquin grièvement accidenté

La quatrième étape du Rallye de Tunisie entre Nekrif et Ksar Ghilane a été marquée mercredi par le grave accident dont a été victime, en début de parcours, notre compatriote Jean-Marie Lurquin, équipier du Français François Lethier à bord d'un buggy de l'écurie de Jean-Louis Schlesser.

Après une sortie de route et une série de tonneaux, le buggy s'est embrasé. Si l'équipage est parvenu à s'en extraire par ses propres moyens, Jean-Marie Lurquin souffre de profondes brûlures sur les mains, les avant-bras et le dos. Il a été transféré à l'hôpital de Benarous, dans la banlieue de Tunis, au service des grands brûlés. Le pronostic vital n'est pas engagé.

Arrivé le premier sur les lieux de l'accident, le pilote français Eric Vigouroux a immédiatement porté assistance à l'équipage: "Depuis le départ, je suivais Lethier. J'avais en ligne de mire sa poussière puis d'un coup j'ai vu de la fumée noire. En s'approchant de la voiture, j'ai aperçu l'équipage qui se précipitait pour quitter l'habitacle en feu. L'hélico est arrivé assez rapidement et Jean-Marie qui était resté conscient, a été pris en charge par les médecins du rallye. Il semble qu'ils aient raté un virage à droite et que la voiture soit partie en tonneaux et se soit embrasée. François Lethier est très choqué mais n'est pas blessé."

Engagé lui aussi dans l'épreuve avec le pilote italien Maurizio Traglio, Fabian Lurquin le fils de Jean-Marie a évidemment abandonné afin de rester aux côtés de son père.

(BEM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés