Tour de France - Victoire d'André Greipel au sprint à Montpellier, Daryl Impey nouveau leader

L'Allemand André Greipel (Lotto-Belisol) a remporté la 6e étape du Tour de France, disputée jeudi sur 176,5 km entre Aix-en-Provence et Montpellier, où Daryl Impey est devenu le premier Sud-Africain à endosser le maillot jaune de leader. Greipel a décroché son 5e succès sur le Tour en devançant au terme d'un sprint massif le Slovaque Peter Sagan (Cannondale) et l'Allemand Marcel Kittel (Argos-Shimano). Le Britannique Mark Cavendish, vainqueur à Marseille, a pris la 4e place.

Hormis une échappée en solitaire de l'Espagnol Luis Mate en début de course, le peloton est - fait rare - resté groupé jusqu'à l'arrivée. Parti dès le 1er kilomètre, Mate a compté une avance de 5:40 après 24 km, avant de réintégrer le peloton 20 km plus loin.

Au passage, André Greipel a rajouté quelques points lors du sprint intermédiaire de Maussane-Les-Alpilles (km 63) et Kanstantsin Siutsou est passé en tête de la seule légère difficulté, le col de la Vayède, après 68 kilomètres de course (4e catégorie).

Le peloton a ensuite passé la surmultipliée, parcourant la 3e heure de course à près de 50 km/h de moyenne. Peter Sagan (changement de roue) et Mark Cavendish (chute) devaient cravacher pour retrouver leur place dans le peloton, qui se scindait en deux à 11 km du terme suite à une chute, dont le Slovène Janez Brajkovic, leader d'Astana, était la principale victime.

A Montpellier, Greipel a conclu avec succès un sprint royal, mettant ainsi un peu de baume au coeur de ses équipiers, qui avaient vu leur leader Jurgen Van den Broeck abandonner le matin même en raison de ses blessures encourues la veille.

Simon Guerrans (Orica-GreenEdge), qui avait pris le départ pour la 2e journée consécutive en jaune, a emmené le sprint pour Matthew Goss, finissant à la 48e position, à 3 secondes du vainqueur. Son équipier Daryl Impey, 13e de l'étape, qui était dans le même temps que Gerrans, lui ravit la tête du général, devant le premier Africain à porter le célèbre maillot. Il compte 3 secondes d'avance sur le Norvégien Hedvald Boasson Hagen et sur Gerrans, désormais 3e. (Belga)

Publicité
Publicité