Publicité

Trois mois de prison avec sursis pour Dario Frigo

Le cycliste italien Dario Frigo, arrêté en juillet 2005 à Courchevel, en France, pour une affaire de dopage alors qu'il participait à la Grande Boucle, a été condamné à trois mois de prison avec sursis par la cour d'appel de Chambéry.

La cour, qui a rendu son délibéré jeudi, est allée à l'encontre du réquisitoire de l'avocat général qui avait requis, lors de l'audience du 5 mars, une peine d'un an d'emprisonnement avec sursis.

L'épouse du coureur, Susanna, a elle aussi été condamnée à trois mois de prison avec sursis.

Quant à la demande de la Fédération française de cyclisme (FFC), pour laquelle l'avocat général avait demandé le versement d'un euro de dommages et intérêts, elle a été rejetée par la cour d'appel.

En première instance, en septembre 2008, Dario Frigo, ainsi que son épouse, avaient été condamnés par le tribunal correctionnel d'Albertville à six mois de prison avec sursis chacun et à une amende douanière conjointe de 8.757 euros.

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés