Wim Vanlessen, ancien danseur étoile | “Je peux enfin transmettre mon expérience”

Le samedi de Wim Vanlessen, ancien danseur étoile et organisateur du gala “Time to Dance”: s’entraîner sans forcer, appeler les États-Unis et siroter un cocktail épicé.

Publicité

Wim Vanlessen (47 ans)

  • Ex-premier danseur à l’Opera Ballet Vlaanderen.
  • Organisateur du gala “Time to Dance”.
  • Fondateur de la fondation Dansersfonds.

“Quand j’étais danseur, le samedi était un jour de travail comme les autres: entraînement jusqu’à 14 heures et représentation le soir. Désormais, je fais ce que je veux, mais j’essaie que ma journée soit organisée.” Le premier gala de danse “Time to Dance” aura lieu le 6 mars. L’organisateur, Wim Vanlessen (47 ans), compte parmi les meilleurs danseurs du monde. Pour ce gala, il a réuni la crème du ballet dans la salle Reine Elisabeth à Anvers.

Cette représentation marque le coup d’envoi du Dansersfonds, une fondation qu’il a créée. “Son objectif est double: soutenir les jeunes talents et accompagner les danseurs en fin de carrière dans leur processus de reconversion. Comme ils lui ont consacré toute leur vie, ils ont besoin d’un projet pour la suite.” En 2019, Vanlessen a quitté son poste de premier danseur à l’Opera Ballet Vlaanderen. “Les gens pensent que c’est fini alors que ça ne fait que commencer! Je peux enfin transmettre mon expérience: c’est le cycle de la vie.”

©Alexander D'Hiet

8h30 | “Je ne suis pas un grand dormeur. Ni un grand cuisinier d’ailleurs, même si je sais préparer un bon petit déjeuner: des fruits frais, des œufs au plat, du lard et du bon café. Juste pour moi ou avec un ami. Je suis actuellement célibataire, mais je reste ouvert à une relation.”

10h30 | “Ma carrière est terminée, mais j’essaie de garder la forme. Le samedi, je prévois un entraînement à la salle de sport près du Koning Albert Park, le quartier où je vis. Je le fais sans me forcer, sinon je n’en aurais plus envie.”

Publicité

12h30 | “Je prends mon lunch avec Peter Vanmaldeghem de Realis, le principal sponsor de ‘Time to Dance’, au Matobar, un nouveau restaurant italien tenu par des amis. Peter offre aux enfants de la Koninklijke Balletschool l’opportunité d’assister au gala pour donner à la génération suivante l’occasion de voir des danseurs de haut niveau.”

“La vie ne s’arrête pas quand la carrière se termine: au contraire, je peux enfin transmettre mes connaissances à la jeune génération.”
Wim Vanlessen
Ancien danseur étoile

14h30 | “Après une assiette de pâtes et une conversation, je vais me balader dans la ville. Je rencontre des gens, je prends un café au Matterhorn et j’observe l’animation depuis la belle terrasse. Il y a beaucoup d’ambiance.”

15h30 | “Je passe dans les magasins de mes amis pour leur dire bonjour, dont la galerie d’Ingrid Deuss. Elle me soutient contre vents et marées, et je lui rends la pareille.”

17h00 | “Je prends l’apéro au Henry’s, le bar à cocktails de l’hôtel Botanic Sanctuary, où j’aime bien donner rendez-vous pour une coupe de champagne ou, si c’est dans le cadre du travail, un thé au gingembre frais. Aujourd’hui, je rencontre Kanika Holloway, qui participe à l’organisation du gala. Kanika est Américaine et vit à Anvers depuis dix ans. Elle est consultante et fan absolue de culture. Cela fait quatre mois que je me consacre à la préparation de ce gala: recherche de fonds, réservation de danseurs, organisation de la logistique et des droits. Pour moi, le travail et le plaisir sont intimement liés.”

Publicité
Son adresse préférée pour l’apéro – une coupe de champagne ou un thé au gingembre frais – est le Henry’s, le bar de l’hôtel Botanic Sanctuary.
©Hugo Thomassen

19h00 | “Le soir, il y a un dîner de prévu, et souvent aussi un spectacle – j’aime aller voir mes collègues de l’Opera Ballet Vlaanderen. Durant la journée, il m’arrive de croiser une connaissance et nous décidons d’aller manger un bout ensemble. Du coup, on réserve une table à l’Arte, au Ferrier 30 ou au Renaissance.”

23h00 | “Je passe au BelRoy’s Bijou pour siroter mon cocktail préféré, le Penicillin, un breuvage divinement épicé!”

0h30 | “Je ne suis pas du genre à rentrer chez moi, me brosser les dents et me mettre au lit directement. Je commence par me détendre et puis je consulte mes réseaux sociaux. Ou je choisis une série passionnante ou un documentaire intéressant sur Netflix: ‘Tina’, consacré à Tina Turner, était intrigant. Ou j’appelle des amis aux États-Unis, comme mon collègue Stephen Galloway, à Los Angeles. Il a été ‘principal dancer’ au Ballett Frankfurt et est un célèbre ‘movement director’, entre autres pour les Rolling Stones et Miley Cyrus, pour lesquels il est également chorégraphe et consultant créatif. Il participe aussi à l’organisation du gala. Nous faisons un point entre deux éclats de rire.”

“Time to Dance”

| Quand | Le 6 mars
| Où | Salle Reine Elisabeth, à Anvers
| Site web | time-to-dance.be