L'Ires s'attend à une croissance timide en 2019

Si on en croit l'Institut de recherches économiques et sociales de l'UCLouvain (Ires), l'économie belge devrait avancer à un train de sénateur en 2019. L'Ires a en effet délivré ses prévisions économiques pour cette année. Ayant ralenti en 2018, la croissance belge devrait faire de même en 2019. La hausse du PIB (+1,3%) devrait principalement être portée par la demande intérieure privée. L'impact de la demande étrangère serait moins important cette année, dû à une conjoncture économique internationale dégradée.

Le nombre d'emplois créés en 2019 devrait être de l'ordre de 38.000 unités. Selon l'Ires, ce sont les prévisions de croissance modérée pour 2019 qui freineront la création d'emplois cette année. À titre de comparaison, 44. 000 emplois ont été créés entre septembre 2017 et septembre 2018, selon les derniers chiffres de l'ONSS. Sur l'ensemble de l'année dernière, l'Ires signale que plus de 55.000 emplois ont été créés en 2018. Le chômage devrait continuer de reculer en 2019, de l'ordre de 15.000 unités. Un résultat moins bon qu'en 2018 (-20.000 unités), qui amènerait le taux de chômage à 6,1% fin 2019, alors qu'il était à 6,2% en octobre 2018. L'inflation passerait, elle, de 2,1% à 1,8%.

Publicité
Publicité

Echo Connect