Quelle est votre situation?

Questions les plus fréquentes

Votre pension de A à Z

Assurance chef d'entreprise

Il s’agit d’une assurance-vie conclue par une entreprise sur la tête de son dirigeant. L'un des principaux objectifs est de couvrir l’entreprise en cas de décès inopiné ou de départ du chef d’entreprise. Dans la pratique, c’est aussi une forme d’épargne-pension pour le dirigeant.

Assurance épargne-pension

Vous pouvez vous constituer une épargne-pension en constituant une réserve dans un fonds d’épargne-pension bancaire ou en contractant une assurance épargne-pension. Soit une assurance-vie individuelle par le biais de laquelle vous vous constituez un capital en effectuant des versements tous les mois. Les versements effectués dans le cadre d’une épargne-pension donnent doit à une réduction d’impôt de 25% si vous versez au maximum 1.260 euros par an et de 30% si vous versez au maximum 980 euros par an. Il s'agit-là des plafonds en vigueur pour 2019.

Assurance groupe

L’assurance groupe est l’un des avantages extralégaux les plus populaires. C’est également la forme la plus fréquente de pension complémentaire, ce qu'on appelle le deuxième pilier de pension. Il s’agit d’une assurance souscrite à l’initiative de l'employeur, qui prend en charge tout ou partie de la prime. C’est la raison pour laquelle on considère parfois cette assurance-groupe comme un salaire différé. Le versement final peut se faire sous la forme d’un capital unique ou d’une rente. Dans certains cas, l'employé verse lui aussi une prime, en plus de celle versée par l'employeur. Les primes que vous versez personnellement vous procurent un avantage fiscal de 30% (plus centimes additionnels communaux). Tant que la règle des 80% est respectée, l’employeur peut intégralement déduire les primes qu’il paie des revenus de sa société.

Assurance-vie individuelle

L’épargne-pension n’est pas le seul moyen de vous constituer un capital supplémentaire de manière fiscalement avantageuse. Si vous épargnez pour votre pension par le biais d’une assurance-vie individuelle (qualifiée d'épargne à long terme), les primes sont déductibles à concurrence de 2.350 euros (pour l’année de revenus 2019), avec une économie d’impôt de 30%. Vous ne pouvez cependant en bénéficier (complètement) que si vous ne déduisez pas déjà votre prêt hypothécaire dans le cadre de l'épargne à long-terme.

Age de la pension

L’âge à partir duquel vous avez droit à une pension légale complète. Le gouvernement Michel a décidé de faire passer l’âge légal de la retraite de 65 à 66 ans en 2025 et à 67 ans en 2030.

Assurance-vie

"Il s'agit d'une assurance ayant comme objet la vie ou la survie de l'assuré après un certain âge. Cette catégorie héberge une multitude de formules à classer en trois grands groupes: l'assurance décès, l'assurance en cas de vie (produit d'épargne ou de placement) ou encore une formule mixte réunissant une partie ""décès"" et une partie ""épargne""."

Avantages extralégaux

Ceux-ci viennent s'ajouter au salaire en espèces. Les avantages extralégaux les plus fréquents sont les chèques-repas et apparentés (éco-chèques, chèques cadeaux et chèques formation), les assurances-groupe (pension ou hospitalisation), la voiture de société, le téléphone et l'ordinateur portable, le paiement d'une connexion Internet à domicile ou encore la mise à disposition d'une garderie. Les employeurs profitent des avantages extralégaux pour augmenter la rémunération de leurs collaborateurs méritants. Les régimes fiscal et social auxquels ils sont soumis diffère d’un avantage à l’autre.

Avance sur assurance groupe

Une assurance-groupe peut être utilisée pour financer l’achat d’un bien immobilier, soit à titre de garantie, soit pour contracter un emprunt avec reconstitution, soit pour obtenir un crédit souple. Dans ce cas, vous demandez une avance sur la réserve constituée, que vous remboursez tous les mois à un taux d’intérêt supérieur de 0,5 à 1,5% au rendement garanti par la police d’assurance. Attention: ce taux est valable jusqu’à votre retraite, sauf si vous remboursez l’avance d’ici là.

Assurance épargne-pension

Vous pouvez épargner pour votre pension au moyen d’un fonds d’épargne-pension ou d’une assurance épargne-pension. Si vous optez pour une assurance de la branche 21, votre rendement et votre capital sont tous deux garantis. Si vous optez pour une assurance de branche 23, votre capital est garanti, mais pas votre rendement.

Bonus pension

Par le passé, le fait de travailler au-delà de l’âge légal de la pension (anticipée) était récompensé par un bonus pension. Autrement dit, par une pension plus élevée. Chaque journée de travail à temps plein prestée en plus permettait ainsi d’augmenter le montant de sa pension. Le bonus pension a toutefois été supprimé pour les personnes qui ont pris leur pension à partir du 1er janvier 2015.

Branche 21

Si vous faites des versements dans une assurance-épargne ou une assurance-vie de type branche 21, vous touchez chaque année un intérêt sur le montant investi. Outre le rendement garanti, vous touchez une rémunération variable sous forme de participation bénéficiaire. Celle-ci est basée non seulement sur l’évolution des taux, mais aussi sur celle des Bourses et sur les résultats de la compagnie d’assurance. Les produits de branche 21 sont soumis à différentes taxes. Sans oublier le précompte mobilier de 30% dont vous êtes redevable sur le rendement, sauf si le contrat a une durée d’au moins 8 ans ou s’il s’accompagne d’une couverture décès de 130%.

Branche 23

Une assurance-vie de la branche 23 est comparable à une assurance-vie de la branche 21. Seule différence, mais de taille : l’absence de rendement garanti. Vous êtes donc totalement tributaire du rendement des placements sous-jacents: actions ou obligations notamment. Comme dans le cas des produits de la branche 21, les primes versées sont soumises à la taxe sur les assurances-vie de 2%. Les produits de la branche 23 ne sont pas soumis au précompte mobilier.

Branche 26

Ce produit d’épargne est à ranger dans la même catégorie que les assurances-vie de la branche 23 et de la branche 21. À cela près que la version branche 26 n’est pas une assurance au sens strict du terme: vous ne pouvez pas désigner de bénéficiaire ni prendre de garanties supplémentaires. Tout comme un produit de la branche 21, un produit de la branche 26 offre un taux garanti, éventuellement complété par une participation bénéficiaire. Les primes ne sont pas soumises à la taxe sur les assurances de 2%. Vous devez par contre payer 30% de précompte mobilier sur la plus-value réalisée lorsque vous percevez le capital. Ce type de produit est plus indiqué pour les échéances inférieures à 8 ans.

Cinquième pilier

Votre patrimoine immobilier, tant votre habitation propre que l'immobilier d'investissement que vous donnez en location par exemple.

Carrière mixte

Vous avez une carrière «mixte» lorsque vous avez travaillé sous différents statuts professionnels (fonctionnaire, indépendant et/ou travailleur salarié).

Cohabitation

La pension légale ne connaît que le mariage. Les cohabitants légaux ou de fait n’ont pas droit à la pension de ménage. La pension de la personne avec qui vous emménagez ne va donc ni diminuer, ni augmenter. Autre conséquence: seules les personnes mariées ont droit à une pension de survie . Une distinction que le législateur devrait supprimer, selon plusieurs tribunaux.

Capital ou rente mensuelle

Vous pouvez vous faire verser le capital - les versements capitalisés - que vous avez constitué par les deuxième, troisième et quatrième piliers de pension sous forme de rente mensuelle ou de versement unique. Si vous optez pour le versement unique, ce sera à vous de gérer jusqu'à la fin de vos jours le capital perçu. En cas de rente mensuelle, l'assureur/organisme financier garde la responsabilité de votre argent. Si vous vivez plus longtemps que ce qu'il a estimé, il est obligé de continuer à vous verser la rente. La rente est moins intéressante fiscalement.

Cotisations sociales

Contributions destinées à financer la sécurité sociale des travailleurs. Elles alimentent les différentes branches de la sécurité sociale: assurance maladie-invalidité, chômage, pensions, assurance contre les accidents de travail et contre les maladies professionnelles, vacances annuelles, allocations familiales. Les indépendants sont assurés pour cinq des sept branches de la sécurité sociale : soins de santé, incapacité de travail ou invalidité, assurance maternité, allocations familiales et pensions. S’y ajoute une assurance faillite.

Cotisation de solidarité

Cette cotisation spéciale (dont le taux varie de 0 à 2% en fonction du montant total de la pension légale et de la pension complémentaire) est destinée à alimenter la sécurité sociale. Elle est prélevée sur certains types de revenus, comme le salaire des étudiants, les pensions ou encore les bonus collectifs.

Conjoint aidant

Statut spécial réservé à la personne qui aide son conjoint ou son compagnon (cohabitant) dans l'exercice de son activité d'indépendant sans être liée par un contrat de travail. Le conjoint aidant est assujetti au statut social des travailleurs indépendants: il doit donc payer des cotisations qui lui ouvrent des droits (pension, allocations familiales, soins de santé, invalidité, congé de maternité) et il est taxé.

CPTI

La Convention de pension pour travailleurs indépendants (CPTI) est une nouvelle forme de pension complémentaire, entrée en vigueur en 2018, qui s’adresse aux indépendants en personne physique.

Deuxième pilier

La pension complémentaire que vous vous constituez via votre travail.

Defined benefit

Voir plan à prestations définies

Defined contribution

Voir plan à cotisations définies

Extralégal

Certaines formes de rémunérations, comme l’octroi de chèques-repas ou la mise à disposition d’une voiture de société ou d’un GSM, vous rapporteront davantage en termes nets qu’une augmentation de salaire traditionnelle. Soit parce qu’elles sont moins imposées, soit parce qu’elles sont totalement ou partiellement exemptées de cotisations sociales. La pension complémentaire du deuxième pilier constitue également un avantage extralégal prisé.

EIP

Par un Engagement individuel de pension (EIP), un dirigeant d’entreprise se constitue une pension complémentaire via sa société. Les primes payées par la société sont déductibles à titre de frais professionnels et le capital de pension versé est imposé de manière avantageuse. Pour les dirigeants d’entreprise indépendants en société, la PLCI et l’EIP sont combinables. La stratégie optimale de pension consiste à profiter au maximum de la PLCI (limitée) et ensuite de faire des versements dans un EIP en veillant à ce que la somme de la pension légale et des pensions complémentaires constituées ne dépasse pas 80 % de la dernière rémunération brute.

Epargne-pension

Cette forme d'épargne, appelée troisième pilier de pension, est encouragée fiscalement. Les versements, plafonnés, rapportent un avantage fiscal de 25 ou 30% selon le montant versé. Pour les revenus 2019, un versement de maximum 980 euros sur base annuelle bénéficie d’un avantage fiscal de 30% tandis qu'un versement de maximum 1.260 euros sur base annuelle profite d’un avantage fiscal de 25%. Vous pouvez participer à l’épargne-pension via une assurance épargne-pension ou un fonds d’épargne-pension. Si vous optez pour une assurance épargne-pension, votre compagnie d’assurance vous indiquera le rendement annuel garanti auquel vous avez droit. Ce rendement garanti peut cependant être égal à 0%. Dans ce cas, votre rendement réel dépend entièrement de la participation bénéficiaire. Si vous optez pour un fonds d’épargne-pension bancaire, il n’y a pas de rendement garanti. Bien que les fonds d’épargne-pension soient soumis à des règles d’investissement strictes, vous n’en demeurez pas moins tributaire des performances boursières.

Epargne à long terme

Vous n’avez pas d’emprunt pour votre habitation ou celui-ci est déjà totalement remboursé? Vous pouvez encore retirer un avantage fiscal d’une assurance-vie individuelle grâce à laquelle vous vous constituez une pension complémentaire. Celle-ci bénéficie d’un avantage fiscal dans le cadre de l’épargne à long terme. Les versements donnent droit à une réduction d’impôt de 30%, plafonnée à 2.350 euros pour l’année de revenus 2019.

Fonctionnaire

"Les magistrats, militaires, policiers et de nombreux enseignants ont un statut de fonctionnaire. Au même titre que toute personne travaillant pour un organisme public et nommée à titre définitif. Dans l’accord de l’été 2017, le gouvernement Michel a décidé de limiter la nomination de fonctionnaires à des ""fonctions d’autorité"". Les nominations deviennent ainsi l’exception et non la règle. Le fait d’être nommé ou non influence directement la pension future. Les fonctionnaires nommés (statutaires) bénéficient en effet de la pension de fonctionnaire, alors que les fonctionnaires non-nommés (contractuels) se construisent une pension comparable à celle d’un travailleur salarié du secteur privé."

Fraction de carrière

Si vous n’avez pas derrière une carrière complète, vous ne percevrez qu’une fraction de la pension légale. Pour établir celle-ci, l’Office National des Pensions (ONP) divise le nombre d’années de travail qui donnent droit à la pension par le nombre d'années que compte une carrière complète, soit 45.

Fiche de pension

La loi sur les pensions complémentaires (LPC) contraint les assureurs ou les organismes qui proposent des assurances-groupe ou des PLCI à fournir au moins une fois par an un récapitulatif aux travailleurs affiliés. Sur cette fiche de pension, vous trouverez les primes que vous avez payées, le rendement garanti et le total des droits de pension que vous avez constitués à la date mentionnée.

Fonds d'épargne-pension

Vous pouvez épargner pour votre pension au moyen d’un fonds d’épargne-pension ou d’une assurance épargne-pension. Si vous optez pour un fonds d’épargne-pension, vous ne bénéficiez pas d'un rendement garanti mais êtes tributaire des performances boursières.

Fonctionnaire statutaire

Fonctionnaire nommé. Cette catégorie de travailleurs perçoit une pension de fonctionnaire une fois à la retraite.

Fonctionnaire contractuel

Personne qui travaille pour le service public sans être nommée. Sa pension est calculée de la même manière que celle des travailleurs salariés du secteur privé.

GRAPA

Si vous avez 65 ans et ne recevez pas de pension ou percevez une pension insuffisante, vous pouvez après un examen approfondi de vos ressources et moyennant le respect d'une série de conditions, bénéficier de la Garantie de revenus pour les personnes âgées (GRAPA). Vous devez la demander auprès de l’Office National des Pensions ou de votre administration communale.

Garantie de revenus pour les personnes âgées

Voir GRAPA

Impôt libératoire

Si vous cotisez pour une formule d’épargne-pension, la banque ou l’assureur prélèvera un impôt libératoire à votre 60e anniversaire: c’est ce qu'on appelle le prélèvement anticipatif. Les versements que vous réalisez entre votre 60e et votre 65e anniversaire sont donc exonérés d’impôt, alors qu’ils continuent à vous procurer un avantage fiscal.

Indépendant

Personne travaillant pour son propre compte en dehors de tout contrat de travail (salarié) ou d'un statut (fonctionnaire). Contrairement à celle du salarié ou du fonctionnaire, l'exercice de l'activité d'indépendant se caractérise par l'absence de lien de subordination.

Indépendant complémentaire

Il est possible d’exercer une activité professionnelle d'indépendant en complément à une activité principale. Pour être indépendant complémentaire, vous devez prester au moins un mi-temps dans votre autre activité. Ce ne sont donc ni le niveau du revenu ni le temps consacré à l’activité d’indépendant qui sont déterminants pour le statut d’indépendant complémentaire.

LPC

Adoptée en 2003, la Loi sur les pensions complémentaires (LPC) a imposé certaines règles aux assurances-groupe, plans de pension et PLCI, dont un rendement garanti. Mais les plans de pension sociaux et la fiche de pension, ainsi que le relevé annuel obligatoire des droits accumulés trouvent également leur origine dans la LPC.

Malus de pension

"Depuis le 1er janvier 2014, le ""malus pension"", qui pénalisait les indépendants qui prenaient leur pension avant 65 ans, a été supprimé."

Pension complémentaire

On entend par pension complémentaire (deuxième pilier) les formes d'épargne que sont l’assurance-groupe, la PLCI, l’EIP, la CPTI et la PLCS. Comme son nom l'indique, la pension complémentaire vise à compléter la pension légale (premier pilier) insuffisante pour garantir le maintien du niveau de vie à la retraite.

Pension de ménage

La pension de ménage pour travailleurs retraités est fixée à 75% des rémunérations réévaluées. Seuls les couples mariés entrent en ligne de compte. Autre condition à remplir : le conjoint de l’ayant-droit ne peut pas percevoir de revenu de remplacement. Il peut par contre toucher une pension, mais uniquement si le montant n’est pas supérieur à la différence entre la pension de ménage et la pension d’isolé. Dès qu’il est question d’une seconde pension dans un ménage, l’Office national des Pensions déduit la différence de la pension de ménage.

Pension de fonctionnaire

Les fonctionnaires nommés (statutaires) forment une catégorie à part en matière de pension. Ils ne bénéficient pas du deuxième pilier de pension, mais leur pension légale est nettement supérieure à celle des salariés et des indépendants. Les fonctionnaires non-nommés (contractuels), en revanche, ne bénéficient pas de la pension de fonctionnaire élevée. Leur pension est calculée sur la même base que celle des travailleurs salariés. Le gouvernement prend des mesures pour qu’ils puissent également se constituer un deuxième pilier de pension.

Plan de pension d'entreprise

De nombreux salariés se constituent une pension d’entreprise via un fonds de pension ou une assurance-groupe. Cette pension complémentaire du deuxième pilier est appréciée car les versements bénéficient d'un avantage fiscal.

Premier pilier

La pension légale

PLCI

Si vous travaillez comme indépendant, vous pouvez vous constituer une pension du second pilier en passant par une Pension libre complémentaire pour indépendant (PLCI). Une PLCI n’est pas obligatoire mais chaudement recommandée, étant donné que l’indépendant perçoit la pension légale la plus faible de toutes les catégories professionnelles. La PLCI est accessible tant aux indépendants en personne physique qu'à ceux en société, moyennant le respect de certaines conditions. Tenez compte de ce que la somme de votre pension légale et de vos pensions complémentaires ne peut excéder 80 % de votre dernière rémunération brute.

Pension légale

L’allocation que vous garantit l’État au terme de votre carrière active. Lorsqu’on affirme que le vieillissement de la population pourrait rendre les pensions impayables, c’est de ce premier pilier de pension que l’on parle. Le montant de la pension légale dépend de 4 facteurs: la rémunération durant la carrière, la durée de la carrière, le statut du travailleur et, dans certains cas, la situation familiale.

Prépension

Le gouvernement Di Rupo a rebaptisé la prépension en «régime de chômage avec complément d’entreprise» (RCC). Il s’agit d’un régime pour les travailleurs âgés qui sont licenciés mais qui n’ont pas encore le droit de partir à la retraite. En plus de leur allocation de chômage, ils perçoivent une allocation payée par leur employeur. Ce supplément d’entreprise continue à être payé si le travailleur retrouve un emploi. Ainsi, il est encouragé à accepter un nouveau travail avec une rémunération un peu plus faible. Les «prépensionnés» doivent toutefois rester disponibles sur le marché du travail. Cela signifie qu’en principe, ils doivent répondre à une offre d’emploi qui leur serait adressée. Celui qui refuse peut perdre son allocation de chômage. Ces dernières années, les conditions d’âge et de carrière pour la prépension ont été relevées. Celui qui donne lui-même sa démission ne peut revendiquer le RCC. A partir de 2019, celui qui bénéficie de ce régime peut choisir de partir à la retraite de manière anticipée à 63 ans pour autant qu'il ait 42 années de carrière au moins. L'avantage est qu'il est ainsi dispensé de rester disponible sur le marché du travail...

Pension anticipée

Les personnes qui ont derrière elles une carrière complète peuvent prendre leur pension de manière anticipée, c’est-à-dire avant l’âge légal de la pension. Jusqu’en 2012, ce régime s’appliquait à toute personne de 60 ans minimum qui avait 35 années de carrière au compteur. Depuis, l’âge et les conditions de carrière ont systématiquement été revus à la hausse. Depuis le début de 2019, il faut attendre d’avoir 63 ans et une carrière de 42 années et avoir travaillé au moins à 4/5e au cours des 12 mois qui précèdent la demande pour pouvoir prendre sa pension anticipée. Des exceptions sont prévues pour les travailleurs ayant une carrière extrêmement longue ou pour ceux qui exercent une fonction pénible.

Pension de survie

C’est ce qu’on appelle aussi parfois la pension de veuve. Elle est accordée, dans certains cas, au conjoint survivant sur la base de la carrière du conjoint décédé. Jusqu’en 2015, elle était accordée à vie au conjoint survivant âgé d’au moins 45 ans s’il était marié avec le conjoint décédé depuis au moins un an au moment du décès. Depuis, les conditions d’octroi ont été resserrées.

Pension de retraite

La pension de retraite fait référence à la pension légale que reçoivent les salariés, les fonctionnaires ou les indépendants lorsqu’ils ont atteint l’âge légal de la retraite et demandé leur pension. Pour obtenir cette pension, il faut que vous ou votre employeur ayez toujours payé les cotisations sociales.

Pension minimum

Celui qui a travaillé pendant au moins 30 ans a droit à une pension minimum légale. Son calcul n’est pas basé sur la fraction de carrière, mais sur le nombre d’années comprenant au moins 208 jours de travail à temps plein (dans certains cas 156).

Pension

On entend généralement par «pension» la pension de retraite légale. La pension est une indemnité que vous percevez en échange du travail que vous avez effectué (ou plutôt des cotisations sociales que vous avez versées) tout au long de votre carrière. Vous n’avez droit à la pension que lorsque vous avez atteint l’ âge légal de la pension et travaillé à temps plein pendant suffisamment d’années. Lorsque vous avez atteint l'âge de la pension, l’administration contrôlera elle-même si vous avez droit à une pension. Si vous êtes plus jeune, vous devrez demander votre pension au plus tôt un an avant la date à laquelle vous souhaitez prendre votre retraite. Vous pouvez le faire auprès de votre commune ou de l’Office National des Pensions (ONP). La pension est calculée différemment pour les salariés, les indépendants et les fonctionnaires. Pour les salariés et les indépendants, la durée de la carrière, le salaire et la situation familiale sont déterminants.

Pension de travailleur salarié

En tant que travailleur, vous vous constituez chaque année des droits à la pension via les cotisations sociales.

Pension d'indépendant

Comme tous les autres travailleurs, les indépendants se constituent des droits de pension tout au long de leur carrière. Leur pension minimum est à présent identique à celle des salariés, mais leur pension moyenne reste toujours sensiblement plus faible.

Périodes assimilées

Certaines périodes durant lesquelles vous ne travaillez pas (parce que vous êtes au chômage, en congé de maladie, en congé de maternité ou en crédit-temps), sont toutefois prises en compte pour la pension, comme si vous aviez effectivement travaillé. Vous continuez à vous constituer des droits de pension.

Plan à cotisations définies

Cette assurance groupe vous permet de connaître dès le départ les cotisations que vous et/ou votre employeur devez verser chaque année. Le capital constitué de cette façon est à votre disposition dès que vous avez atteint l’âge de la retraite. L’inconvénient est que, contrairement à un plan à prestations définies, vous ne savez pas exactement à quel montant vous aurez droit à votre retraite.

Plan à prestations définies

Cette assurance groupe (defined benefit) permet de connaître précisément le capital qui vous sera versé une fois à la retraite. Contrairement à un plan à cotisations définies (defined contribution), vous ne connaissez pas à l’avance la prime que vous et/ou votre employeur devrez verser périodiquement, parce que vous ne savez pas quel rendement peut être considéré comme réaliste.

Prestations acquises

Les prestations acquises ou droits acquis font référence au montant brut auquel vous avez droit si vous quittez votre employeur (au moment indiqué sur la fiche de pension ), à condition de laisser la réserve accumulée dans votre assurance- groupe actuelle.

Promesse de pension interne

Jusqu’à fin 2011, une entreprise pouvait constituer une provision en interne pour la pension de son dirigeant. La société concluait alors un contrat de pension sans faire appel à un assureur (à la différence de l’EIP). Mais le sort du dirigeant est dès lors lié à celui de l’entreprise. En cas de faillite, il perd sa pension.

Plan de pension sectoriel

Au lieu d’établir un plan de pension par convention de travail ou par entreprise, la Loi sur les pensions complémentaires (LPC) offre la possibilité de convenir d’un plan de pension pour l’ensemble d’un secteur, via une CCT.

Plafonds fiscaux

De nombreux avantages fiscaux et montants liés à l’impôt des personnes physiques sont plafonnés. Ces plafonds sont indexés (c’est-à-dire multipliés par un coefficient) chaque année. Les coefficients et les nouveaux plafonds sont publiés au Moniteur belge pour chaque année d’imposition. Les plafonds de revenus vous permettent ainsi de connaître votre barème d’imposition. Mais il existe également des plafonds pour la quotité exemptée d’impôt, la majoration pour personnes à charge et le quotient conjugal. Idem pour l'ensemble des dépenses déductibles, des réductions et autres crédits d’impôt .

Pension d'isolé

Vous touchez une pension de retraite sur la base de votre propre carrière. Uniquement pour les couples mariés dont un des conjoints n’aurait pas perçu de revenus (suffisants), le montant de la pension peut être majoré à une pension de ménage. Dans tous les autres cas, chaque partenaire touche une pension d’isolé.

Plan de pension social

"Dans un plan de pension social, les cotisations pour la pension complémentaire se poursuivent – grâce à une ""cotisation de solidarité"" – pendant les périodes d’incapacité de travail, de chômage ou d’invalidité. Vous ne vous constituez pas seulement des droits de pension, vous avez aussi droit à une indemnité en cas d’incapacité de travail permanente ou de maladie grave."

Pension de veuve

voir Pension de survie

Pension à mi-temps

D'ici 2020, les travailleurs qui satisfont aux conditions d'accès à la pension anticipée devraient avoir la possibilité de prendre une pension à mi-temps jusqu'à l'âge légal de la retraite. Pendant cette période, le travailleur touchera la moitié de son salaire et la moitié de sa pension. La mesure n'a cependant pas encore été votée.

Piège fiscal

Le problème du piège fiscal est né il y a plus de dix ans. En raison de la complexité des règles, il arrivait qu’une augmentation de la pension brute se traduise par une diminution de la pension nette. Ce problème est à présent partiellement résolu, si bien qu’une pension brute plus élevée ne résulte plus, après impôts, en une pension nette moins élevée. Cependant, l’augmentation de la pension continue à être pour ainsi dire annulée sur le plan fiscal, si bien que le retraité ne se retrouve pas avec davantage en mains.

Quatrième pilier

La poire pour la soif que vous vous constituez sans bénéficier d'un quelconque avantage fiscal.

Règle des 80%

Les primes que vous-même et votre employeur versez pour une pension complémentaire (via une assurance-groupe, un fonds de pension, une PLCI, un EIP ou une CPTI ) ne sont déductibles fiscalement que si la somme des pensions légale et complémentaires n'excède pas 80% de votre dernière rémunération brute. Le gouvernement entend ainsi plafonner les pensions les plus élevées. Mais sa mise en application n'est pas toujours simple, si bien que la règle est sujette à discussion depuis plusieurs années. Certains contournent en effet cette limite, par exemple en s'assurant une rémunération plus élevée en fin de carrière. Le gouvernement veut prendre des mesures pour éviter les abus.

Réserve de pension

La réserve de pension ou réserve acquise est le montant que vous vous êtes constitué par le biais de votre assurance-groupe. Votre fiche de pension mentionnera la réserve de pension de l’année écoulée et celle de l’année précédente, afin que vous puissiez comparer.

Rente viagère

"Avec un compte d’épargne-pension individuel, vous pouvez vous constituer une solide réserve. Mais qu’allez-vous faire du montant épargné lorsque vous partirez à la retraite? Vous pouvez le dépenser, par exemple pour acheter une nouvelle voiture. Mais vous pouvez aussi faire convertir cette somme en une rente viagère auprès d'un assureur. En abandonnant le capital à la compagnie d’assurance, celle-ci va vous verser mensuellement un montant fixe tout au long de votre vie. Si vous optez pour une rente, assurez-vous qu’elle soit ""transmissible"". En effet, le risque existe que votre partenaire se retrouve les mains vides si vous décédez avant lui. Une solution très répandue consiste à commencer par prendre son capital puis à rechercher la meilleure offre de rente viagère. "

Rachat des années d'études

"Salariés, indépendants et fonctionnaires ont la possibilité de ""racheter"" leurs années d'études pour augmenter leur pension."

Système de capitalisation

Contrairement à ce qui prévaut dans le système de répartition (pratiqué en Belgique), dans un système de capitalisation, les cotisations sociales que vous versez sont investies dans un fonds de pension (collectif) et le rendement vous est versé lors de votre départ à la retraite. Notons qu’il est impossible de passer d’un système de répartition à un système de capitalisation sans d’importantes réserves publiques. C’est la raison pour laquelle certains pays, comme la Suède, ont opté pour un modèle hybride, que l'on appelle le modèle scandinave.

Troisième pilier

La pension complémentaire pour laquelle vous épargnez et bénéficiez d'un avantage fiscal.

Travailler pendant sa retraite

Si vous avez plus de 65 ans ou une carrière de 45 années, vous pouvez depuis 2015 travailler de manière illimitée pour compléter votre pension. A condition d’avoir signé un contrat de travail ou de vous être inscrit comme indépendant. Si vous avez moins de 65 ans ou ne disposez pas d’une carrière de 45 années, le montant que vous pouvez gagner en plus de votre pension est plafonné.

Travailleur salarié

Engagé via un contrat de travail par un employeur, le salarié est chargé d'effectuer une prestation déterminée en échange d'une rémunération. Le salarié, qu’il soit ouvrier ou employé, exécute sa fonction sous l'autorité de l'employeur. Il y a donc un lien de subordination.

Universal life

Désigne certains contrats d’assurance-vie qui offrent une grande souplesse et liberté: vous choisissez en effet le montant et le moment des versements que vous effectuez pour vous constituer un capital. Le capital est exigible à tout moment.

Last modified on: