Pirelli se donne un mois pour vendre sa part dans Telecom Italia à ATT

En cas d'accord, ATT et America Movil devront attendre pendant 15 jours la décision de Generali et Mediobanca qui ont un droit de préemption en cas de mise en vente d'actions Olimpia.

Le groupe Pirelli a ouvert des négociations exclusives avec les groupes américain ATT et mexican America Movil jusqu'au 30 avril pour leur vendre une part majoritaire dans Olimpia, la holding de contrôle de Telecom Italia.

ATT et America Movil proposent d'acquérir deux tiers d'Olimpia à 2,82 euros par titre, la holding contrôlant 18% de Telecom Italia, soit nettement au-dessu du cours de clôture de vendredi (2,14 euros), selon le communiqué publié dimanche soir par Pirelli.

Les deux groupes sont prêts en outre à accorder aux actionnaires d'Olimpia une option de vente sur leurs actions restantes un an après la conclusion éventuelle de l'accord, précise Pirelli.

"Cette proposition court jusqu'au 30 avril 2007 et, sauf nouvel accord entre les parties, ne sera plus valable après cette date si aucun contrat n'est conclu. Pirelli s'est engagé à un accord d'exclusivité jusqu'à cette date avec ATT et America Movil", ajoute le communiqué.

Olimpia est détenu à 80% par Pirelli et à 20% par Benetton.

En cas d'accord, ATT et America Movil devront attendre pendant 15 jours la décision de Generali et Mediobanca qui ont un droit de préemption en cas de mise en vente d'actions Olimpia.

Le prix total offert par ATT et America Movil est d'environ 2,7 milliards d'euros, une fois déduite la dette nette d'Olimpia (1,9 milliard d'euros actuellement) reprise par les acquéreurs.

Publicité
Publicité

Echo Connect