Microsoft va limiter à 6 mois sa durée de stockage des données privées des internautes

Alors que les données sont actuellement stockées pendant 18 mois, Microsoft se plie ainsi à un avis qui avait été rendu au printemps 2008 par des organismes européens de protection des données.

(AFP) - Le géant américain de l'informatique Microsoft a annoncé aujourd'hui son intention de limiter à six mois, contre dix-huit actuellement, la durée durant laquelle il stocke certaines données privées des internautes.

"Microsoft va effacer l'intégralité des adresses IP (numéros qui identifient tout ordinateur qui se connecte à internet) liées aux recherches après six mois", a indiqué John Vassallo, conseil de Microsoft pour les affaires européennes, lors d'une conférence de presse à Bruxelles. Cela vaut "pour le monde entier" même si la décision est liée au contexte politique en Europe, a précisé Brendon Lynch, expert du groupe pour les questions de données privées.

Cette durée maximale de stockage de six mois avait été conseillée au printemps 2008 par le "comité article 29", qui réunit des organismes européens de protection de données et a depuis réaffirmé cette position à plusieurs reprises. Dans un avis consultatif, il avait aussi insisté sur l'importance d'un anonymat complet et irréversible des données conservées par les moteurs de recherche, afin qu'elles ne puissent plus être mises en relation avec l'internaute.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés