ConocoPhillips prévoit des pertes dans le raffinage-marketing

(afp) - Le groupe pétrolier américain ConocoPhillips a annoncé mardi soir qu'il prévoyait que ses activités d'aval (raffinage-marketing) enregistreraient des pertes au quatrième trimestre 2009, sans toutefois les chiffrer.

Ces pertes sont le résultat notamment de la faiblesse des marges sur les produits raffinés et d'une faible utilisation des capacités, à 70% en moyenne, "due à une restructuration et aux conditions économiques". Le taux d'utilisation devrait s'élever à 80% ou un peu plus aux Etats-Unis et à près de 60% à l'international.

Côté exploration-production (activités en amont ou "upstream"), le groupe attend une production totale pour l'année 2009 en hausse de 3% par rapport à 2008, à 1,85 million de barils équivalent pétrole par jour.

Cet avertissement est publié huit jours avant la publication officielle des résultats trimestriels et annuels de ConocoPhillips, le 27 janvier.

Mardi le groupe Chevron avait également fait état de difficultés dans ses activités de raffinage-marketing, où il entend supprimer des emplois.

Cette refonte des activités de "downstream" a été provoquée par "les faibles marges des activités de raffinage", un phénomène qui "ne touche pas seulement" Chevron, a indiqué à l'AFP Lloyd Avram, porte-parole de Chevron.

"Tout le monde entreprend des réductions de périmètres en vendant des actifs, en sortant de certains marchés ou en réduisant son organisation", selon M. Avram.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés