Axel Springer veut investir 2 milliards d'euros à l'international