L'indécision domine en Europe, les télécoms en vue