Le montant des offres de rachats plombent les cotes européennes