Les conflits d'actionnariat chez Floridienne ont coûté chers

Bruxelles (L'Echo) - Cette année, l'assemblée générale du holding Floridienne a offert un tout autre visage. Pas de malaise palpable dans l'assistance, pas de prise de becs entre le président du conseil et l'industriel français Joël Picard. Et pour cause: l'administrateur délégué d'Aurea était absent. Lui-même qui disait encore il y a un an "je conserve mes titres et si le recours en appel prend deux ans, je serai présent aux assemblées pendant deux ans et je poserai mes questions."