Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Protection juridique: une solution simple et efficace dans un monde complexe

Mathieu Lambert, directeur de Legal Village

Un Belge sur trois a été impliqué dans un conflit juridique au cours des cinq dernières années. Cela concerne des situations dans lesquelles il a subi ou causé un dommage. Une protection juridique est-elle la solution à privilégier dans ce cadre? Rencontre avec Ann Polis et Mathieu Lambert (Legal Village).

Les situations de conflit font partie de notre quotidien. Que l’on soit entrepreneur ou citoyen, le risque d’un litige est toujours bien présent. Néanmoins, le Belge ne semble pas toujours conscient des moyens de couverture à sa disposition.

“Selon nos analyses, plus de 80% de la population ne dispose pas d’une couverture adéquate en fonction de son profil de risque”, souligne Ann Polis, Head of Operations chez Legal Village. “Les différents types d’assurance protection juridique sont pourtant d’excellents moyens de se prémunir des frais liés à des litiges imprévisibles.”

Même si ce type d’assurance n’est pas obligatoire, il est parfois fiscalement avantageux pour le particulier, pointe encore Ann Polis. “En effet, la loi du 22 avril 2019, qui vise à rendre l’assurance protection juridique plus accessible, permet aujourd’hui de bénéficier d’une réduction d’impôt jusqu’à 124 euros par an sur la prime pour le particulier. Le contrat d’assurance doit bien sûr respecter les conditions minimales de cette loi, en termes tant de couverture que de plafond d’intervention.”

Le télétravail, l’e-commerce, la numérisation des administrations: autant de nouveaux scénarios auxquels les produits de protection juridique doivent s’adapter.
Mathieu Lambert
directeur de Legal Village

Incontournable

Construction, e-commerce, erreur médicale, véhicule d’occasion, contrat: les sources de litige potentiel sont nombreux. “La période exceptionnelle que nous vivons nous met face à l’accélération de nouvelles tendances comme le télétravail, l’e-commerce et la numérisation des administrations”, note Mathieu Lambert, directeur de Legal Village. “Autant de nouveaux scénarios auxquels les produits de protection juridique doivent s’adapter.”

“Même si, de toute évidence, l’assurance protection juridique ne couvre par exemple ni les faits intentionnels ni la fraude, ou intervient avec certaines limitations (plafonds de couverture, délais d’attente, etc.), force est de constater que nous évoluons dans un monde de plus en plus complexe”, ajoute Ann Polis. “Une protection juridique bien pensée devient lors un must.”

Ann Polis, Head of Operations chez Legal Village

Complémentaire ou “stand alone”

Le taux de souscription à une protection juridique liée à une assurance auto ou familiale est très élevé. Logique: ce sont probablement les plus courantes. Face à ces assurances complémentaires, il est possible d’opter pour un produit en “stand alone”, autrement dit un contrat spécifique pour l’assurance protection juridique.

“Du sur-mesure pour une couverture plus globale”, résume Mathieu Lambert. “D’où l’importance de s’adresser à un courtier qui conseille en fonction du profil de l’assuré, ainsi que de sa situation qui change tout au long de son existence. Qu’il s’agisse d’un particulier ou une entreprise. N’hésitez pas à consulter les fiches produit et les conditions générales du contrat avant de le signer. Vous trouverez ces documents chez le courtier ou sur le site Web de l’assureur. Chez Legal Village, il nous semblait essentiel de démystifier le domaine juridique et surtout de simplifier l’accès au droit pour tous. C’est l’objectif de notre nouvelle plateforme numérique et innovante, qui rassemble toute une série de services juridiques dans un même espace.”

Selon nos analyses, plus de 80% de la population ne dispose pas d’une couverture adéquate en fonction de son profil de risque.
Ann Polis
Head of Operations chez Legal Village

Aide juridique en mode simplifié

Mathieu Lambert croit en l’innovation dans le secteur des assurances. “Je pense que l’assuré attend une simplification et une accessibilité au droit et à la justice accrues. Notre initiative Legal Village facilite les démarches juridiques en privilégiant notamment la médiation. Car les tribunaux ne sont pas la seule issue possible. Bien au contraire: la médiation offre une solution efficace et surtout plus rapide.”

“Pour toutes ces raisons, nous incitons les particuliers et les entreprises à agir de manière préventive afin d’éviter la survenue d’un conflit. De notre côté, nous mettons à leur disposition une plateforme, tandis que nos experts offrent, à côté de nos services payants, une multitude de conseils et de documents juridiques gratuits. Il faut aller à l’encontre des fausses croyances qui freinent l’accès à une protection juridique.”

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.