Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

“Nos collaborateurs travaillent dans un secteur innovant et en perpétuelle évolution”

“Notre vision en matière d’embauche se focalise sur la mentalité des candidats, leur motivation et leur envie d’apprendre.” - Erik Van den Enden, Group CFO de Telenet

Plus de 90% des collaborateurs de Telenet se sentent appréciés et indiquent qu’ils peuvent être eux-mêmes sur leur lieu de travail. Un résultat extraordinaire pour lequel Telenet fait le maximum: possibilités de carrière sur mesure, formations axées sur la personne, culture d’entreprise ouverte, etc. “Les collaborateurs qui se sentent bien chez nous ont envie de rester”, témoigne Erik Van den Enden, Chief Financial Officer du groupe.

Talent , implication et adéquation avec les valeurs de l’entreprise occupent une place beaucoup plus importante, dans la politique de recrutement de Telenet, que les diplômes et l’expérience. “Notre vision en matière d’embauche se focalise sur la mentalité des candidats, leur motivation et leur envie d’apprendre”, confirme Erik Van den Enden. “Les connaissances, les compétences et l’expérience sont ensuite affûtées grâce à un large éventail de formations et de programmes de développement personnel.”

Telenet en chiffres

  • Plus de 3.500 collaborateurs
  • Coté en Bourse
  • Fait indirectement partie du groupe américain Liberty Global (actionnaire à 57,4%)
  • Offre aujourd’hui plus de 50 emplois dans les domaines Data & Analytics, Digital, IT & Engineering, Sales & Finance
  • Propose chaque année un parcours sur mesure à une dizaine de jeunes à haut potentiel
  • Les candidatures spontanées sont les bienvenues

Mobilité interne

“Nous ouvrons à nos collaborateurs les portes d’une maison qui compte de nombreuses pièces”, reprend Erik Van den Enden. “Les jeunes travaillent ici dans un secteur tourné vers l’avenir, qui innove et évolue en permanence. Nous sommes très proches des gens et de la société dans tout ce que nous entreprenons. Il suffit de penser à la façon dont nous participons à l’inclusion numérique.” Depuis peu, l’entreprise a mis en place le programme Switch, qui permet à un collaborateur s’essayer pendant quatre mois à une fonction totalement différente au sein de Telenet, avec supervision et encadrement. Si ce “switch” est positif, le travailleur peut occuper ce nouveau poste de façon permanente. “Nous testons actuellement ce programme pour des profils spécialisés dans la cybersécurité, la gestion des données et l’informatique”, précise Erik Van den Enden. “Plus de 10% des collaborateurs ont déjà manifesté leur intérêt.”

Effet boomerang

La culture de l’entreprise est un atout majeur de Telenet, comme en témoigne le nombre impressionnant d’embauches d’anciens collaborateurs. Certaines personnes décident en effet d’aller acquérir de l’expérience dans d’autres entreprises, pour revenir chez Telenet quelque temps plus tard. Le CFO lui-même est un exemple de cet effet boomerang, lui qui, après trois années chez Telenet, s’est offert un passage chez AB InBev… avant de faire machine arrière.

“Telenet combine les possibilités de carrière d’une multinationale avec la culture de proximité d’une PME.”
Erik Van den Enden
Group CFO de Telenet

“Telenet a vraiment quelque chose de spécial. L’esprit unique qui règne ici connecte tous nos collaborateurs et nos départements. C’est l’une des raisons pour lesquelles les collaborateurs se sentent bien chez nous.” L’écrasante majorité (plus de 90%) des collaborateurs indiquent ainsi qu’ils peuvent être eux-mêmes et se sentent appréciés et respectés au sein de l’organisation. Il y règne également une ambiance de travail dynamique et très collégiale, puisque 93% des employés estiment que les collègues consentent des efforts supplémentaires pour les autres. “Telenet combine les possibilités de carrière d’une multinationale avec la culture de proximité et l’approche axée sur les personnes d’une PME”, conclut le CFO.

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.