Camélia Jordana sort un nouvel album... à double face

Camélia Jordana ©Hellena BURCHARD

Alors que son double album "facile x fragile" sort ce vendredi, Camélia Jordana a largement occupé la toile par ses déclarations et les réactions violentes qu’elles ont suscitées. À l’écoute de ses vingt nouvelles chansons, on devrait pouvoir mieux la comprendre. Portrait d’une jeune femme de son temps.

À vingt-huit ans, Camélia Jordana livre un double album éclectique rassemblant tous les thèmes et toutes les musiques qui lui tiennent à cœur. Musicalement, il y a autant de chansons pour la playlist de France Inter et la Première que pour celle de NRJ et Vivacité… Contrairement à son dernier opus "Lost", qui, malgré une Victoire de la Musique, n’a pas remporté de succès public, ce double disque fait feu de tout bois. Il y figure même un morceau écrit par Woodkid et chanté en anglais. Ce n’est du reste pas le seul titre en anglais, on en compte un total de trois. Dans cette langue, Camélia exprime son talent pour les ballades.

Pop

♥ ♥ ♥

"facile x fragile"

Camélia Jordana, Sony Music

En concert le 23 septembre à La Madeleine

Mais ce sont certaines chansons en français qui donneront encore matière à polémiques. Ainsi dans "Femmes", l’artiste déclare: "Mesdames, prenons les armes!" Un nouvel hymne féministe pour 2021 après "La Grenade" de Clara Luciani et "Balance ton quoi" d’Angèle, peut-être. Cela ne signifie pas pour autant que Camélia déteste les hommes. Au contraire, si on écoute "Les garçons", la tendresse pour l’autre genre est au rendez-vous.

La chanteuse, qui est rarement "pas amoureuse", semble habituée aux critiques depuis ses seize ans, époque à laquelle elle participait à La Nouvelle Star où elle termina troisième. "Depuis mes seize ans, je suis critiquée sur mon physique, sur ma voix, sur ma manière de parler, sur ma façon de m’habiller, de réagir ou non, de regarder, de poser, de tout ce que vous voulez, en fait! J’ai vraiment appris à ne pas y porter un grand intérêt. Et maintenant, on m’attaque sur mes dires, ça ne m’affecte pas du tout", a-t-elle déclaré à L’Obs.

Dans ce même magazine, l’artiste expliquait aussi que "si j’étais un homme, je demanderais pardon, je questionnerais les peurs et je prendrais le temps de m’interroger. Car les hommes blancs sont, dans l’inconscient collectif, responsables de tous les maux de la terre". Une déclaration qui lui valut d’être traitée, à son tour, de raciste et de sexiste…

"Silence" (facile x fragile), Camélia Jordana

Camélia balance les mythes

Contrairement à la plupart des artistes qui s’abstiennent de commenter l’actualité, Camélia, elle, n’a pas sa langue en poche. Comme disent les Américains, "she speaks out" – elle l’ouvre. Sur les violences policières et le racisme dans la police, elle déclarait, en mai, sur un plateau télé: "Quand j’ai les cheveux frisés, je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France." Ce qui a immédiatement fait fulminer le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner.

"Depuis mes seize ans, je suis critiquée (...)! J’ai vraiment appris à ne pas y porter un grand intérêt. Et maintenant, on m’attaque sur mes dires, ça ne m’affecte pas du tout."
Camélia Jordana
Chanteuse et actrice

Camélia n’est pas effrayée à l’idée de s’en prendre à plus forte qu’elle. Ainsi, dans Paris Match, elle s’attaquait récemment aux mythes de Brigitte Bardot et de Catherine Deneuve. "Elles n’étaient pas le symbole du féminisme. Elles incarnaient LA femme parce qu’elles étaient des muses, l’antiféminisme par excellence. Elles ont aussi vécu avec l’idée que se prendre une main au cul était quelque chose de normal, voire de sympathique."

Plus largement, Camélia apporte sa voix au #MusicToo (le #MeToo de la Musique) lancé, voici quelques mois, en France. "On n’a jamais donné la place aux femmes. Je ne doute pas qu’une personne de sexe féminin aurait autant de goût qu’un homme pour devenir directeur artistique. Mais je n’en ai jamais rencontré dans ma carrière." Convaincue qu’on va avancer, comme elle le déclarait dans Boomerang, sur France Inter, Camélia fonde une grande confiance dans le temps.

Victoire et César

Nominée aux Victoires de la Musique pour la meilleure chanson originale avec "Facile", Camélia fera face, dans cette catégorie, à Benjamin Biolay, Yseult, Michel Jonasz, Grand Corps Malade et Camille Lellouche. Pour rappel, c’est le public qui vote pour la meilleure chanson. Le résultat sera connu le 12 février. En outre, Camélia Jordana, qui mène parallèlement à la musique une carrière au cinéma, pourrait figurer, le 12 mars, parmi les nominations aux César pour son rôle dans "Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait" d’Emmanuel Mouret. Autant dire qu’il sera difficile d’échapper à cette artiste, ces prochaines semaines.

"Facile" (facile x fragile), Camélia Jordana

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés