Accord en vue au Fédéral sur Arco et Belfius

©REUTERS

Le gouvernement Michel finalise un accord concernant l'introduction en Bourse de 30% de Belfius et la création d'un fonds de 600 millions d'euros pour indemniser les coopérateurs d'Arco.

Le Premier ministre Charles Michel est sur le point de trouver un accord de principe sur l'IPO de Belfius et l'indemnisation des coopérateurs d'Arco. Les deux dossiers sont en effet liés, le CD&V ayant posé ses conditions pour l'IPO de Belfius: tant que le dossier Arco ne sera pas réglé, le parti ne soutiendra pas l'IPO de Belfius. Le gouvernement espérait donc pouvoir puiser du côté de la banque publique pour financer une partie de l'indemnisation des coopérateurs d'Arco, qui s'élève au total à 600 millions d'euros. 

"Le gouvernement a donné comme mission au management de Belfius de préparer l'IPO, il a aussi donné un mandat pour, avant l'IPO, structurer le paiement des indemnités concernant le dossier Arco", entend-on dans les couloirs.

Concrètement, cela signifie l'introduction en Bourse de 30% de Belfius. Un fonds pour indemniser les coopérateurs d'Arco va également être mis en place, avec un montant maximum de 550 millions d'euros, via la Société fédérale de participation et d'investissement (SFPI). Belfius, de son côté, fait un geste commercial de 50 millions d'euros minimum.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content