Perte plus élevée que prévu chez Argenx

©Argenx

Argenx qui dispose d'un matelas de liquidités très confortable de 565 millions d'euros, a enregistré, l'an dernier, une perte supérieure aux estimations des analystes financiers.

La biotech Argenx qui développe des traitements à partir d’anticorps pour soigner les maladies auto-immunes graves et les cancers a dégagé en 2018 une perte de 81,8 millions d’euros en nette augmentation par rapport à celle de l’an dernier (22,9 millions).

Elle est aussi supérieure aux estimations des analystes qui tablaient sur un chiffre de 66,4 millions d’euros. Les frais liés à la recherche et au développement ont atteint 83,6 millions en 2018 contre 51,7 millions l’année antérieure.

Ses revenus opérationnels sont passés, de leur côté, de 41,3 millions d’euros à 29,2 millions d’euros en 2018. Rappelons qu’Argenx ne commercialise aucun produit actuellement. Plusieurs de ses candidats traitements sont en phase deux ou trois dans des essais cliniques.

Ses caisses, par contre, sont encore bien remplies. Fin 2018, ses liquidités s’établissaient à 564,6 millions d’euros contre 359,8 millions un an plus tôt. L’an dernier, Argenx a levé 241 millions d’euros grâce à une offre publique réalisée sur le Nasdaq.

Pour découvrir le programme clinique complet d'Argenx pour 2019, jetez un œil sur son communiqué.

Lire également

Publicité
Publicité