TransferWise débarque à Bruxelles

TransferWise peut traiter 49 devises ©BELGAIMAGE

Brexit oblige, la plateforme de transfert d'argent TransferWise basée à Londres a sollicité la Banque nationale de Belgique afin d'ouvrir un nouveau bureau à Bruxelles.

TransferWise et 4 millions de clients auront un pied-à-terre à Bruxelles. La start-up britannique, spécialisée dans les transferts d'argent internationaux, a officiellement demandé une licence à la Banque Nationale de Belgique pour pouvoir ouvrir chez nous son dixième bureau à travers le monde. Le siège reste à Londres et Bruxelles rejoint les succursales de New York, Singapour, Tallinn, Budapest, Tcherkassy (Ukraine), Tokyo, Sydney et Tampa.

Pour TransferWise, il devenait urgent de placer un relais de ce côté du continent. "Une licence belge de monnaie électronique permettra de continuer à proposer un bon service à tous nos utilisateurs dans le monde, quelle que soit la forme prise par le Brexit", explique ainsi Kristo Kaarman, le cofondateur de l'entreprise. "Bruxelles étant à la source de toutes les affaires européennes, l'établissement d'un bureau dans la ville était une étape logique pour nous." Dans son communiqué, Kristo Kaarman ne manque pas de louer les services de la Banque Nationale de Belgique: "Elle nous a fait une très bonne impression grâce à sa connaissance des secteurs des paiements et des monnaies électroniques, ainsi que son ouverture à l'innovation, tout en étant un superviseur fort et fiable."

En débarquant à Bruxelles, la fintech rejoint les Américains de MoneyGram. Son concurrent direct avait il y a quelques mois fait le même mouvement pour avoir, quand le Brexit sera effectif, la garantie de pouvoir bénéficier d'une licence bancaire européenne et ainsi continuer à fournir ses services sur le sol européen aux meilleurs conditions. D'autres grands noms de la finance, comme JP Morgan, ont ouvert des bureaux sur le continent ces derniers mois en prenant la direction de Paris, Francfort, Luxembourg ou notre capitale.  

4 millions
de clients
TransferWise est née en 2011. L'entreprise compte 4 millions de clients à travers le monde

TransferWise, ce sont 3,8 milliards de dollars qui circulent chaque mois dans 49 devises.  

L'histoire d'un arrangement privé 

Taavet Hinrikus, cofondateur de TransferWise ©picture alliance / Robert Schles

La société est née en 2011 de l'expérience d'un ancien employé estonien de Skype, Taavet Hinrikus. Il se sentait fortement perdant lorsqu'il consultait ses frais bancaires lors de transferts d'argent entre le Royaume-Uni et l'Estonie. L'autre cofondateur, Kristo Kaarman, était alors confronté au même problème, mais dans le sens inverse.

Les deux hommes ont ensemble développé un arrangement privé, où Taavet Hinrikus mettait directement ses euros sur le compte estonien de Kaarman et inversement afin de s'éviter à chacun de devoir payer d'importants frais et taux de change. Ce service de conversion de devises participatif a rapidement séduit les investisseurs, notamment les fondateurs de PayPal, Peter Thiel et Max Levchin, ou encore Richard Branson (Virgin). 

En rythme annuel, il permet aussi à TransferWise de faire des économies d'environ un milliard d'euros en frais bancaires. 8 ans après sa création, l'entreprise a déjà séduit 4 millions d'utilisateurs à travers le monde et emploie 1.400 personnes. 

Lire également

Publicité
Publicité